François-Xavier Roth enflamme le Festival Berlioz avec le monumental Requiem

Jean-Michel Ogier
Par @jmo1512
Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 23/08/2018 à 18H42, publié le 23/08/2018 à 15H18
François- Xavier Roth dirige le Requiem de Berlioz

François- Xavier Roth dirige le Requiem de Berlioz

© France3/Culturebox

Le Requiem donné mardi soir à la Côte-Saint-André, restera comme un des temps forts du festival Berlioz 2018. Dirigée par François-Xavier Roth, l'une des oeuvres les plus célèbres du compositeur romantique isérois a enthousiasmé le public.

"Berlioz était quelqu'un qui ne pouvait pas recevoir d'accueil mitigé. soit on l'adorait, soit on le détestait". Ainsi parle François-Xavier Roth qui a conduit ce monument musical mardi soir dans le château Louis XI de la Côte Saint-André. L'oeuvre du compositeur romantique a bouleversé les codes musicaux en vigueur lors de sa création en 1837 aux Invalides.

François-Xavier Roth a fait le choix d’interpréter le requiem de Berlioz sur instruments d’époque, avec le Jeune Orchestre Européen Hector Berlioz, qui rassemble des musiciens de toute l’Europe, ainsi que le Chœur Spirito et le Jeune Chœur symphonique de Nicole Corti. 

Reportage France 3 Alpes : J. Pain / C. Nicolas / S. Dumaine / S. Villatte

Guetta enfant de Berlioz

Berlioz était un esprit libre très en avance sur son époque. Pour preuve, cette anecdote que raconte avec gourmandise Bruno Messina, le directeur du festival : "Il y a des caricatures de l'époque qui montrent un concert de Berlioz connecté à tous les continents par des fils électriques parce qu'il avait été le premier à utiliser l'électricité dans la musique : le métronome électrique... En fait, David Guetta est un enfant de Berlioz".

Berlioz_-_direction_d'orchestre_globe © DR

Le concert a particulièrement séduit Françoise Nyssen qui a confié à Bruno Messina, le directeur du festival, les célébrations du cent cinquantième anniversaire de la mort de Berlioz qui se dérouleront tout au long de l'année 2019.