Cordes : les exceptionnelles rencontres du festival de musique de chambre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/07/2014 à 13H53
Musique sur Ciel © France 3

Le 43e festival de musique de chambre de Cordes-sur-Ciel (Tarn) se poursuit jusqu’au 25 juillet. Comme depuis ses débuts, il est toujours l’occasion de rencontres inattendues entre les artistes, comme cette soirée qui a réuni le pianiste Jean-Claude Pennetier et le tout jeune quatuor Girard.

Reportage : François Ollier, Jean-Pierre Duntze, Marie-Pierre Duvivier et Joël Eon

https://videos.francetv.fr/video/NI_150261@Culture

Ils ont de 23 à 30 ans et sont frères et sœurs. Sous le nom de quatuor Girard, ils ont commencé à faire parler d’eux dans les années 2000. Quelques récompenses leur ont permis d’accéder au devant de la scène.

Lauréat du Concours de Genève en novembre 2011, le quatuor a remporté en 2010 le Prix Académie Maurice Ravel à Saint-Jean-de-Luz. Jouer comme ce fut le cas à Cordes-sur-Ciel avec Jean-Claude Pennetier est pour eux la réalistation d’un rêve longtemps considéré comme innaccessible.
Le quatuor Girard © Franc
A plus de 70 ans, Jean-Claude Pennetier est l’un des pianistes et chef d’orchestre fraçais les plus demandés dans le monde. Sa passion pour la musique de chambre et sa renommée justifient pleinement sa présence au festival Musique-sur-Ciel.
Jean-Claude Pennetier à Cordes © France 3
Le festival Musique-sur-Ciel de Corde est né en 1971 à la suite de la découverte du lieu par différents musiciens et artistes qui ont d’abord voulu restaurer l’orgue. Joël Cohen et sa Boston Camerata puis William Christie, Jordi Savall, Christophe Coin y jetèrent les bases d’une révolution musicale qui fit parler d’elle. Puis, au fil des années l’accent fut mis sur les différentes œuvres du baroque au contemporain. De très nombreuses oeuvres contemporaines ont été créées ici.
Aux rencontres entre musiciens, compositeurs et interprètes s’ajoutent aussi de rencontres entre musiciens et luthiers.
Cordes-sur-Ciel (Tarn) © France 3

Cordes-sur-Ciel jusqu'au 25 juillet