Découvrez l'opéra de jeunesse de Vivaldi "Arsilda, Regina di Ponto" créé au Teatro San Angelo de Venise en 1716.

L'ensemble baroque Tchèque Collegium 1704 se rend à Bratislava pour présenter cette œuvre rarement produite et pour la première fois proposée dans sa version scénique depuis sa création. Un événement !

L'histoire d'Arsilda
Avec ce quatrième opéra de Vivaldi, le compositeur Italien souhaitait asseoir sa réputation et se faire reconnaître en tant que compositeur d'œuvres lyriques. Ce fut un succès : le chef-d'œuvre s'exporta à Dresde, Kassel et sans doute Prague et Cracovie. Vivaldi nous offre ici un opéra rythmé par des quiproquos, manigances et autres travestissements. 

Le roi de Cilicie est mort. La reine s'occupe des affaires du royaume avec son beau-frère en attendant que ses jumeaux Tamese et Lisea aient l'âge de gouverner. À la frontière du royaume, des incidents laissent croire à une rébellion. Tamese et Barzane tentent d'apaiser les querelles et tombent tous deux amoureux d'Arsilda la fille du roi du Pont. Arsilda choisit d'épouser Tamese. Malheureusement ce dernier disparait dans un naufrage et sa mère, désespérée de ne plus avoir d'héritier demande à sa fille de se déguiser en Tamese et fait retarder le mariage. Les difficultés s'accumulent lorsque l'on découvre que Tamese est encore en vie et tente de retrouver sa place entre une sœur travestie et un rival jaloux.

La distribution
Le claveciniste, corniste, chef d'orchestre, musicologue et pédagogue tchèque Vaclav Luks dirige pour l'occasion l'ensemble qu'il a fondé en 1990, le Collegium 1704. Depuis 2005, une nouvelle formation vocale donne de la voix dans la structure de Vaclav Luks : c'est le Collegium Vocale 1704. Elle sera également présente ce soir au Slovak National Theater. Ils s'étaient notamment illustrés à Prague, chez eux, avec ce grand hymne baroque qu'est le Messie de Haendel. La jeune mezzo française Lucile Richardot tiendra le rôle de Lisea. Elle sera accompagnée par le ténor Fernando Guimaraes, le contre-ténor Kangmin Justin Kim et le baryton Lisandro AbadieDavid Radok partagera avec nous toute son expérience de la mise en scène lyrique et s'associe pour la direction artistique au sculpteur Ivan Theimer qui effectuera la scénographie. Nous pouvons en attendant admirer ses œuvre sur le Champs de Mars à Paris, les jardins Boboli de Florence ou même les jardins du palais de l'Elysées !

Distribution

  • Date 09 mars 2017
  • Durée 2h 39min
  • Production Ozango
  • Auteur Benedetto Domenico Lalli
  • Compositeur Antonio Vivaldi
  • Metteur en scène David Radok
  • Chorégraphe Andrea Miltnerová
  • Chef d'orchestre Václav Luks
  • Orchestre Orchestre Collegium 1704
  • Costumes Zuzana Ježková
  • Lumière Přemysl Janda
  • Choeur Chœur Collegium Vocale 1704
  • Scénographie Ivan Theimer
  • Architecte de la scénographie Ondřej Nekvasil
  • Assistante à la mise en scène Kristýna Martinovská
  • Solistes Lucile Richardot : Lisea / Olivia Vermeulen : Arsilda / Kangmin Justin Kim : Barzane / Fernando Guimarães : Tamese / Lisandro Abadie : Cisardo / Lenka Máčiková : Mirinda