Épisode 2 : la France. Notre héros arrive enfin à Calais ! Son initiation musicale se poursuit : Rameau, Campra...

Au XVIIIe siècle, faire son "Grand Tour" permettait aux jeunes hommes de la haute société de découvrir une autre Europe : politique, sociale, mais aussi musicale. Après une traversée houleuse de la Manche, notre héros débarque à Calais et poursuit son voyage.

À propos du Grand Tour

Ce spectacle conçu par le chef et claveciniste Olivier Fortin, sur une idée de la musicienne Alison Mackay, met à l'honneur Le Grand Tour, une mode très prisée auprès des jeunes aristocrates européens au XVIIIe siècle. Conçu comme un voyage initiatique, il permettait à cette jeunesse issue de la noblesse, souvent britannique, de découvrir des royaumes et leurs répertoires, comme ceux d'Angleterre, de France ou d'Italie. 
L'ensemble Masques est ici accompagné par le comédien Julien Campani, qui met en scène les pérégrinations en France d'un jeune Anglais. 

Au programme :

Michel Mazuel 
Allemande à cinq 
 
Michel Corrette
Les Délices de la solitude, sonate no.2 - Allegro
 

André Campra 

L’Europe Galante - Passepieds
 
Marin Marais
Alcione - Marche pour les bergers et les bergères  
 
Jean-Philippe Rameau
Pièces de clavecin en concerts - Le Vézinet
 
Michel Corrette
Les Sauvages

Distribution

  • Date 19 mars 2017
  • Durée 25min
  • Production CLC Productions
  • Réalisation François-René Martin
  • Chef d'orchestre Olivier Fortin
  • Orchestre Ensemble Masques
  • Solistes Cecilia Bernardini & Tuomo Suni  (violons) Kathleen Kajioka & Simon Heyerick  (altos) Mélisande Corriveau  (violoncelle) Benoît Vanden Bemden  (contrebasse) Olivier Fortin  (clavecin) Jasu Moisio  (hautbois) Julien Campani  (comédien)
A lire aussi