Bach en Combrailles a 20 ans : coup de jeune sur le festival de musique baroque

Publié le 10/08/2018 à 18H34
Le Consort, quatre musiciens d'une vingtaine d'années pour une musique séculaire.

Le Consort, quatre musiciens d'une vingtaine d'années pour une musique séculaire.

Chaque été depuis 20 ans, Bach en Combrailles rassemble dans le massif central les amoureux de musique baroque. Un style qui, en trois cents ans, n’a pas pris une ride. C’est en tout cas ce qu’affirment les membres du quatuor Le Consort. Agés d’une vingtaine d’années seulement, ses jeunes membres sont des ambassadeurs passionnés de l’œuvre de Jean-Sébastien Bach.

Reportage : A. Albert  / V. Mathieu / D. Salmon / S. Salmon

https://videos.francetv.fr/video/NI_1275951@Culture

"Pourquoi on est jeune et on joue de la musique de vieux ?". Les quatre musiciens du Consort éclatent de rire. Cette question, on la leur pose souvent. La musique baroque, pas très rock’n roll pour des jeunes ! Mais Théotime (violon), Sophie (violon), Louise (viole de gambe) et Justin (clavecin) ne sont pas d’accord. Pour eux, le baroque est un peu l’ancêtre du jazz. Sur la partition, seules les notes et le rythme sont indiqués. Les nuances et le tempo sont en revanche laissés à l’appréciation des interprètes. Une liberté artistique qui fait du baroque un style musical intemporel et en constante évolution.

"Le Festival Bach en Combrailles n’est pas seulement une histoire de cantates, de préludes et fugues et de sonates : c’est avant tout une histoire d’alchimie humaine."

Cette phrase qui accueille le visiteur sur le site internet de Bach en Combrailles résume bien la philosophie du festival. Les artistes programmés sont à la fois des musiciens reconnus mais aussi de jeunes pousses comme nos quatre jeunes artistes du quatuor Le Consort. Ce qui compte avant tout c’est la passion pour Bach et sa musique éternelle. Et le public ne s’y est pas trompé en ovationnant les jeunes musiciens lors de leur représentation mercredi 8 août en l’église de Mérinchal.

Pour avoir un aperçu de l'ambiance de Bach en Combrailles, voyez cette rétropective de l'édition 2017