"A portée de rue", un festival qui met la musique classique à la portée de tous

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/07/2016 à 18H09
Trois jours de concerts gratuits un peu partout dans le centre ville de Castres.

Trois jours de concerts gratuits un peu partout dans le centre ville de Castres.

© France 3

Depuis 11 ans, le festival "A portée de rue" offre aux Castrais un accès unique à la musique classique. Trois soirées de concerts gratuites et en plein air, quand la météo le permet : pour la soirée d’ouverture ce mardi 12 juillet, le temps orageux a poussé les organisateurs à déplacer les concerts à l’intérieur.

Reportage : C.Carrière / M.Chouvellon / E.Rauch

https://videos.francetv.fr/video/NI_757511@Culture

Durant trois soirées musicales (mardi 12, mercredi 13 et vendredi 15 juillet), les œuvres de Mozart, Debussy, Beethoven, Fauré ou Liszt vont résonner dans les rues de Castres. Pour sa 11e édition, "A portée de rue" a mis l’accent sur la jeunesse et l’excellence. Ce mardi 12 juillet c’est un virtuose du piano, le Napolitain Sandro De Palma qui ouvre le bal avec notamment, la célébrissime Sonate au Clair de Lune de Ludwig Van Beethoven. Un concert initalement programmé sur le parvis de l’église de la Platé dans le centre de Castres mais qui en raison des mauvaises conditions météo aura lieu à l’intérieur de l’édifice.
Au total sept concerts gratuits seront proposés cette semaine au public. Des soirées animées par un authentique amoureux de la Musique pour qui la transmission est essentielle  Frédéric Lodéon. Le violoncelliste et chef d’orchestre, qui a souhaité cette année mettre l’accent sur la jeunesse avec vendredi 15 juillet un concert jeunes talents à 18h suivi d’une représentation du jeune prodige marseillais Nicolas Bourdoncle.