Festival "Lyrique en mer" : la soprano Jazmin Black Grollemund a trouvé l'amour et sa voix à Belle-Ile

Mis à jour le 30/07/2018 à 10H03, publié le 30/07/2018 à 09H55
La soprano Jazmin Black Grollemund

La soprano Jazmin Black Grollemund

© France 3 / culturebox / capture d'écran

Le festival "Lyrique en mer" fête son 20e anniversaire jusqu'au 17 août. Les amateurs d'art lyrique se pressent chaque été dans le cadre enchanteur de Belle-Ile-en-Mer. Certains musiciens, sous le charme, ont même décidé d'y habiter ! C'est le cas de la soprano américaine Jazmin Black Grollemund qui y a même rencontré son mari. Elle est l'une des têtes d'affiches de cette édition.

La soprano Jazmin Black Grollemund, originaire de Caroline du Nord, aux Etats-Unis, a découvert le festival "Lyrique en mer" en 2009. Et depuis, elle est une inconditionnelle. "La première fois que je suis venue, je faisais partie du programme jeunes artistes du festival. Je suis venue avec deux autres collègues de mon université aux Etats-Unis. On a tous les trois été scotchés par l’endroit, ce port magique..." explique la jeune femme, qui se produira durant plusieurs soirées du festival, qui se poursuit jusqu'au 17 août. 

Reportage : M. Berrurier / H. Laridon / L. Calvy / N. Pagnotta

https://videos.francetv.fr/video/NI_1271531@Culture

La jeune chanteuse de 30 ans ne tarit pas d'éloge sur les lieux et sur le festival. Il faut dire qu'en plus d'y avoir trouver sa place en tant qu'artiste, elle y a également rencontré l'amour. Un certain Thibault qui faisait partie du public lors de l'un de ses premiers concerts. Après un mariage en 2012, le couple s'installe à Belle-Ile-en-Mer l'année suivante. Ce qui ne l'empêche pas de mener sa carrière, en France et à l'étranger et d'avoir reçu plusieurs prix.

Une programmation riche

Au festival Lyrique en mer, elle affectionne particulièrement le concert de musique sacrée à l'église de Locmaria. "Il y a quelque chose de magique dans cette église" explique-t-elle. C'est aussi l'avis du public qui y assistait. D'ici la fin du festival, le 17 août, il y aura d'autres temps forts à ne pas louper. Comme les représentations de Tosca de Puccini, le gala d'anniversaire le 10 août à la Citadelle Vauban, ou encore le Requiem de Mozart interprété par quatre solistes, dont Jazmin Black Grollemund et 200 choristes le 13 août.