En difficulté financière, les Chorégies d'Orange contraintes de se réinventer

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 27/05/2018 à 09H03, publié le 25/05/2018 à 20H03
Les opéras comme le "Rigoletto" de Verdi, présenté en juillet 2017, ne seront pas pour autant sacrifiés dans la nouvelle programmation.

Les opéras comme le "Rigoletto" de Verdi, présenté en juillet 2017, ne seront pas pour autant sacrifiés dans la nouvelle programmation.

© BORIS HORVAT / AFP

"Les Chorégies d'Orange" vont changer leur formule pour cette année. Victime de difficultés financières, le célèbre festival d'opéra veut s'ouvrir au public en proposant d'autres représentations que les traditionnelles pièces lyriques.

Un ballet de Mozart, des projections cinématographiques, autant de spectacles inhabituels pour les Chorégies d'Orange. Jean-Louis Grinda, nouveau directeur du plus ancien festival lyrique de France a choisi d'élargir l'offre proposée. En difficulté financière, le festival doit "attirer un public plus large", a-t-il déclaré vendredi.
 
"Il est grand temps pour les Chorégies d'Orange de prendre un nouvel envol et de proposer de nouvelles aventures lyriques, chorégraphiques ... et autres", a déclaré Jean-Louis Grinda. Le festival, à la santé financière fragile, a été sauvé in extremis en avril par les collectivités publiques. 

Retour du ballet, 30 ans après

Outre les opéras habituels, le directeur a voulu "faire revenir la danse qui avait disparu depuis près de 30 ans". Au programme, "La Flûte enchantée" par le Béjart Ballet Lausanne, qui sera joué le 16 juillet dans le théâtre antique de la ville, qui compte près de 8.300 places.
La Flûte Enchantée - W.A Mozart par le Béjart Ballet de Lausanne

"L'idée est de faire découvrir le festival à des gens qui aiment la danse, mais ne connaissent pas l'opéra, et de leur donner envie de revenir l'année suivante", a expliqué le directeur, qui est à la tête du festival depuis deux ans, mais dont la programmation 2018 est "pour la première fois, de son entière responsabilité". 

"Fantasia" en ciné-concert

Ouverture également du côté du cinéma, avec la projection du film "Fantasia" de Walt Disney, dont la musique sera jouée par l'Orchestre national de Lyon. "C'est un spectacle extrêmement familial (...) qui va attirer de nouveaux arrivants", espère-t-il. 
Bande-Originale de Fantasia - Casse-Noisette (Danse arabe)

Les Chorégies, qui emploient cinq personnes à plein temps, sont autofinancées à 80% par la billetterie, un niveau très élevé, qui a poussé l'ancienne direction à souvent présenter les mêmes opéras "stars", édition après édition. 

Première pour "Le Barbier de Séville"

"Nous étions arrivés à la fin d'un cycle, il était temps de se renouveler" a affirmé le directeur. Celui-ci a programmé pour 2018 "Mefistofele" de Arrigo Boita, qui n'a pas été joué à Orange depuis 1905.

L'autre opéra proposé est "Le Barbier de Séville", une première aux Chorégies. "Avec cette programmation, je voudrais que le sourire revienne à l'opéra. On n'est pas obligé de ne voir que des drames à l'opéra, on peut également s'amuser", a-t-il-conclu.