Yvette Horner, la star de l'accordéon, est morte

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/06/2018 à 11H20, publié le 11/06/2018 à 23H21

https://videos.francetv.fr/video/NI_1250525@Culture

Yvette Horner est décédée lundi à Courbevoie, âgée de 95 ans, a annoncé son agent. Durant sa carrière, la célèbre accordéoniste a donné plus de 2000 concerts et enregistré des centaines de disques, dont les ventes s'élèvent à près de 30 millions d'exemplaires.

Formée au conservatoire de Toulouse, d'abord au piano, puis à l'accordéon, Yvette Horner se produit pendant sa jeunesse à de nombreuses reprises sur la scène tarbaise, dont elle est originaire, pour jouer Bach, Beethoven ou Chopin. Elle avait été initiée à l'accordéon par sa mère, et a commencé sa carrière en 1947 avant de devenir en 1948, la première femme sacrée championne du monde d'accordéon. L'artiste a "enregistré au cours de sa carrière plus de 300 albums", et a donné son dernier concert en 2011, a rappelé son agent Jean-Pierre Brun. 

La caravane du Tour de France

Femme passionnée à la chevelure flamboyante, Yvette Horner était devenue célèbre au début des années 50, en participant à la caravane du Tour de France. De 1952 à 1963, elle fut de presque toutes les Grandes Boucles, installée sur le toit d'un char, jouant tout au long du parcours. 

Nogent et le bal musette

Son mari, René Droesch, ancien joueur des Girondins de Bordeaux, se consacre très vite à sa carrière. Le couple s'était installés à Nogent, capitale mondiale du bal musette, en 1955. Cette ville, sa "patrie d'adoption", elle ne l'avait quittée qu'à regret pour intégrer une maison de retraite parisienne, dans le 12e arrondissement, il y a une dizaine d'années. En mémoire de René Droesch et parce qu'elle lui avait promis de se consacrer jusqu'à son dernier souffle à son art, elle avait continué à jouer chaque jour jusqu'à il y a peu. 

Nous avions rencontré Yvette Horner lors de la sortie de son 152e album, "Yvette Hors Norme", elle avait 89 ans.
Rencontre avec Yvette Horner pour son album "Yvette Hors Norme"

Rencontre avec Yvette Horner pour son album "Yvette Hors Norme"

© F3 / Culturebox

Indémodable

Yvette Horner avait su rester dans l'air du temps, en s'associant à des artistes parfois très éloignés de son univers. Du chorégraphe Maurice Béjart au pianiste classique Samson François, du styliste Jean-Paul Gaultier aux chanteurs Boy George ou encore Julien Doré en passant par le musicien américain Charlie McCoy avec qui elle avait enregistré un album de country à Nashville, tous faisaient l'éloge de cette grande dame. 
Les millions d'Arlequin (2001)
C'est à la fin des années 1980, après le décès de son mari, que s'est effectué ce revirerment. Elle change de look sous la houlette de Jean Paul Gaultier, troque sa chevelure noire pour un roux flamboyant, adopte des tenues extravagantes et redevient à la mode. Son dernier album  "Yvette hors norme" contenait notamment des duos avec Lio, Michel Legrand et Richard Galliano.

Le président Emmanuel Macron a rendu hommage dans un communiqué à "un talent musical hors norme mis au service du plus grand nombre. Celui d'une relation profonde créée avec les Français par la seule magie de son accordéon, et qui aura survécu au temps et aux modes".

"Icone populaire, elle a su, à travers les décennies, transmettre son amour de la musique. Sa virtuosité a été reconnue par toutes les générations, et par les artistes de renom qu'elle a toujours inspirés", a salué la ministre de la Culture Françoise Nyssen sur Twitter.

Yvette Horner a eu droit aux honneurs de la République plusieurs fois dans sa vie. François Mitterrand l'avait fait chevalier de Légion d'honneur. Puis sous Jacques Chirac, elle est élevée au rang d'officier et sous Nicolas Sarkozy, de commandeur.