Shakira a les cordes vocales fatiguées : elle reporte ses concerts à Paris, Anvers et Amsterdam

Par @Culturebox
Publié le 10/11/2017 à 12H05
Shakira lors d'une soirée de présentation de son dernier album, "El Dorado", à Barcelone, le 8 juin 2017

Shakira lors d'une soirée de présentation de son dernier album, "El Dorado", à Barcelone, le 8 juin 2017

© Marta Pérez / SIPA

Shakira a reporté ses premiers concerts européens prévus à Paris ce vendredi et samedi, à Anvers dimanche et à Amsterdam mardi. La chanteuse colombienne souffre d'un problème de cordes vocales, a expliqué le promoteur Live Nation.

"Nous sommes au regret d'annoncer le report des dates de la tournée El Dorado World Tour, initialement prévues les 10 et 11 novembre à Paris, le 12 novembre à Anvers et le 14 novembre à Amsterdam, sur ordre de son médecin, car la chanteuse a encore besoin de reposer ses cordes vocales", informe le communiqué.
 
Les concerts, dont celui de Cologne qu'elle avait déjà annulé mercredi soir et qui devait ouvrir sa tournée mondiale mercredi soir, vont être reprogrammés et les billets seront échangés.          
 
"Shakira est vraiment désolée de ne pas voir ses fans, et reconnaissante pour tout le soutien qu'ils lui ont exprimé pendant cette période difficile. Elle a hâte de remonter sur scène le plus tôt possible et fait tout ce qu'elle peut pour se rétablir dans les prochains jours", ajoute le promoteur.
Le teaser de la tournée de Shakira


Retour sur scène le 16 novembre à Montpellier

La star colombienne devrait revenir sur scène le 16 novembre à Montpellier, selon Live Nation. Elle passera ensuite notamment par Lyon (28 novembre) et Zurich (1er décembre), avant de se produire aux Etats-Unis en janvier et février.
 
La chanteuse de "Whenever, Wherever" et "Waka Waka" est-elle restée sans voix après la publication de l'enquête des "Paradise Papers" sur les pratiques d'optimisation fiscale dans le monde, qui révèlent qu'elle  fait partie des célébrités épinglées ?
 
Shakira, qui vit à Barcelone, serait domiciliée aux Bahamas pour des raisons fiscales et aurait transféré à Malte et au Luxembourg ses droits d'auteur, environ 31,6 millions d'euros, d'après Le Monde, membre du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), qui publie depuis dimanche des révélations issues de l'enquête.