Le chanteur portugais vainqueur de l'Eurovision Salvador Sobral, greffé du coeur

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2017 à 17H11, publié le 10/12/2017 à 17H10
Le chanteur portugais Salvador Sobral, vainqueur de l'Eurovision en mai 2017.

Le chanteur portugais Salvador Sobral, vainqueur de l'Eurovision en mai 2017.

© STR / NURPHOTO

Le chanteur portugais Salvador Sobral qui a gagné la dernière édition de l'Eurovision, souffrait d'une insuffisance cardiaque. Après plusieurs mois d'attente, il a reçu une greffe du coeur a-t-on appris auprès de l'équipe médicale qui l'a opéré.

"Il était très bien préparé et tout s'est bien passé", a déclaré le chirurgien Miguel Abecassis, de l'unité cardiaque de l'hôpital de Santa Cruz dans les environs de Lisbonne, qui l'a opéré vendredi le 8 décembre. La convalescence "sera longue", a-t-il ajouté lors d'un point de presse, précisant que si tout se passe bien, il "aura une vie complètement normale". 

Son titre : "Amar Pelos Dois" (aimer pour deux)

Salvador Sobral avait été sacré à Kiev en mai dernier, offrant à son pays sa première victoire à l'Eurovision avec une chanson jazzy écrite par sa soeur Luisa Sobral et intitulée: "Amar Pelos Dois" (aimer pour deux). Ce jeune crooner de 27 ans à la voix fluette avait ému aussi bien le jury de professionnels que le public du concours avec cette chanson interprétée dans sa langue maternelle.
Le jeune homme, repéré en 2009 dans la version portugaise du télé-crochet "American Idol", ne s'éloignait jamais plus de deux semaines de ses médecins en raison de sa maladie. Il avait mis sa carrière entre parenthèses en septembre dernier dans l'attente de cette greffe.