Dans les coulisses de l'Eurovision : Amir, la chance de l'année 2016

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/05/2016 à 16H23, publié le 10/05/2016 à 10H28

https://videos.francetv.fr/video/NI_703289@Culture

Alors que la 61e finale de l’Eurovision se déroule samedi soir en Suède, tous les candidats se préparent au grand saut. Et contrairement aux éditions précédentes, la France a une vraie chance de remporter le concours. Amir Haddad, le candidat qui représente cette année la France, chantera devant tout le public de Stockholm sa chanson "J’ai cherché".

La rédaction de France 2 consacre sa série aux derniers préparatifs du concours de l'Eurovision. L'édition 2016 se déroule à Stockholm, en Suède, pays vainqueur l'an dernier. À quelques jours de l'événement l'effervescence gagne du terrain dans la ville qui a remporté six fois la finale. Pour les suédois, le groupe phare du concours sera toujours représenté par ABBA qui emporte le coeur du public en 1974 avec "Waterloo". 

Une série proposée et réalisée par S. Ricottier / L. Krikorian / K. Annette

Episode 1 : Amir, star avant la gloire 
Chaque pays est bien décidé à mener son champion jusqu'à la victoire. La France compte aujourd'hui sur Amir, 31 ans. Les médias du monde entier n'en ont que pour cet ancien chirurgien-dentiste venu à la musique sur le tard. Les pronostics le classent parmi les favoris de la compétition. "Il y a des gens en Espagne, en Italie, en Suède, qui aiment ma chanson, qui l'écoutent à la radio, sur leur téléphone, qui la téléchargent, c'est grandiose, ça ne peut arriver qu'avec l'Eurovision d'une manière aussi rapide et fulgurante", se félicite le chanteur. Les candidats ont jusqu'à samedi, jour de la grande finale, pour se mettre en condition.

https://videos.francetv.fr/video/NI_698543@Culture


Episode 2 : Un petit air de Stockholm avant la finale
Pour les villes qui accueillent chaque année l'Eurovision, l'événement représente un ras de marée touristique et une véritable manne économique. Certains fans ne rateraient pour rien au monde une finale, et prennent leur billet avant même de connaître le nom de la ville élue. "C'est une parenthèse enchantée dans notre vie", révèle une amatrice.

Entre deux répétitions, Amir profite aussi de la ville où de nombreux commerçants le soutiennent et diffusent sa chanson. À quelques jours de la finale, le candidat français relâche la pression après trois mois de travail intense. Avant de se lancer dans l'Eurovision, le chanteur a testé sa chanson auprès de différents auditeurs lors de concerts intimistes. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_699599@Culture


Episode 3 : la voix et le look 
À quelques heures de la finale, les sélections se poursuivent et Amir passe entre les mains des professionnels. Coiffeur, maquilleur, costumier il faut être parfait pour une prestation unique et ne pas se faire éliminer. En soixante d'existence, tous les styles se sont produits sur la scène de l'Eurovision. Des looks extravagants qui ont parfois emporté le cœur du public et du jury. Comme en 2006 où le groupe de metal finlandais "Lordi" a assuré une prestation en costumes de zombis.

Pantalon et veste noir, tee shirt et basket blanches, Amir a choisi un style plus "classique" pour chanter "J'ai cherché".

https://videos.francetv.fr/video/NI_700715@Culture


Episode 4 : Amir et ses concurrents 
Cette année, 43 candidats ont présenté leur chanson pour la 61e édition du concours. Dans les coulisses, c'est un peu la tour de Babel et toutes les nationalités se croisent. Si beaucoup de chanteurs choisissent l'anglais pour interpréter leur chanson, tous les couplets de la chanson d'Amir sont dans sa langue maternelle. Et il ne sera pas le seul à chanter en français : Zoé, l'artiste qui représente l'Autriche, a proposé "Loin d'Ici".

Chaque soir, les candidats doivent assister à des réceptions organisées par la ville. Un protocole précis, qu'Amir n'a pas encore complètement intégré ! 

https://videos.francetv.fr/video/NI_701817@Culture


Episode 5 : 24 heures avant la finale
Comme chaque candidat qui concourt à l'Eurovision, Amir a son fan club qui le supporte et qui le suit jusqu'à Stockholm. François Lhermite a bien préparé son voyage à Stockholm. Écharpe, DVD, coussin souvenir... Il a tout l'attirail. Tous les ans, ce fan fait le voyage. "Il y a comme un phénomène de manque quand le concours est passé. On se dit "oula, il faut attendre encore un an'", confie-t-il à France 2.

Les groupies peuvent aussi suivre aussi les aventures suédoises du chanteur français sur son fil twitter. Comme ce message de Céline Dion, gagnante en 1988 pour la Suisse. 
Cette année, la finale est commentée en direct sur France 2 par Stéphane Bern et Marianne James, tous deux attendent avec impatience le verdict et soutiennent Amir. La dernière victoire française remonte à 1977, lorsque Marie Myriam chantait "L'oiseau et l'enfant".

Dans la salle de presse, les pronostics vont bon train et Amir arrive dans le top-ten des bookmakers. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_702567@Culture


Le 61e Concours de l’Eurovision est retransmis en direct sur France 2 samedi 14 mai à partir de 20h50.