"A Teenager Dream" : Dominique Blanc-Francard revisite les tubes avec des stars

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/06/2016 à 13H51, publié le 18/06/2016 à 12H44
Patrice Blanc-Francard à la console

Patrice Blanc-Francard à la console

© France 3 / Culturebox

Pour fêter ses 50 ans de production musicale, Dominique Blanc-Francard a imaginé "It's a Teenager Dream", un album de reprises de tubes internationaux des années 60 par des grands noms de la chanson française toutes générations confondues. Françoise Hardy, Élodie Frégé, Carla Bruni en sont, comme Benjamin Biolay, Salvatore Adamo, Jean-Louis Aubert, Stéphane Eicher ou le regretté Hubert Mounier.

En même temps qu'un CD, "It's a Teenager Dream", c'est aussi un livre. Dominique Blanc-Francard, aujourd'hui âgé de 72 ans, y raconte sa vie, l'accomplissement de ses rêves d'adolescent, d'où le titre de l'ouvrage. Pour résumer, depuis les années 60, il s'est toujours trouvé là où il fallait être dans la sphère musicale. Il était, par exemple, de l'aventure extraordinaire du chateau d'Hérouville, dans le Val-d'Oise. Ce site exceptionnel a été le cœur battant de la musique rock et pop entre 1969 et 1985. DBF, c'est son surnom, y a enregistré et produit des stars telles que T. Rex, Pink Floyd, The Grateful Dead, Cat Stevens ou Elton John. Là, il a cotoyé d'autres grands noms de la production comme le légendaire Tony Visconti. 
Toute cette expérience passionnante pour quiconque s'intéresse au dernier demi-siècle de la culture rock s'accompagne, et c'est une excellente idée, d'un CD éponyme.

Reportage : M. Vial / P. Conte / C. Dechassey

https://videos.francetv.fr/video/NI_741213@Culture

Pépites

Dominique Blanc-Francard aurait pu se contenter de compiler des chansons produites au cours de ces cinq décennies exceptionnelles, mais il a eu une bien meilleure idée. Il a choisi des artistes qu'il aime, de Françoise Hardy à Élodie Frégé, en passant par Adamo, Carla Bruni, son fidèle Stéphane Eicher et même Hubert Mounier, alias Cleet Boris, le leader de l'Affaire Louis Trio récemment disparu.

Il a proposé à chacun de reprendre un tube ou un classique des années 60. Et plutôt que de les moderniser, il en a conservé le son et l'esprit d'origine. Blanc-Francard se contente, si l'on peut dire, de leur offrir une cure de jouvence technique. Ses talents de magicien de la console, alliés à des choix parfois étonnants, font des miracles. Entendre une dernière fois Mounier, redécouvrir Salvatore Adamo, artiste souvent injustement négligé, retrouver miraculeusement la voix de Françoise Hardy que les médecins donnaient pour perdue il y a un an (voir l'interview en longueur de Françoise Hardy sur ce lien), voilà, entre autres trésors, ce que l'on trouve sur cet album. En tout, une quinzaine d'artistes, parfois à contre-emploi, pour des chansons que l'on a tous en tête. Le livre plus le CD, excellente idée de cadeau pour une fête des pères, sans oublier... les grands-pères.

"It's a Teenager Dream"
Dominique Blanc-Francard et Olivier Schmitt
Editions Le mot et le Reste
352 pages 23 euros

"It's a Teenager Dream"
Parlophone


Titres et interprètes :
I Only Want To Be With You (Elodie Frégé et DBF)
Only you (and you alone) William Baldé
True Love Ways (Françoise Hardy)
That's All Right (Benjamin Biolay)
You're Sixteen (Hubert Mounier)
To Know Him Is To Love Him (Carla Bruni)
Shazam (Instrumental)
Greenfields (David McNeil)
Bye Bye Love (Jean-Louis Aubert)
My Funny Valentine (Stéphane Eicher)
I'm Sorry (Vally et DBF)
The World We Knew (Over And Over), (Sinclair)
More (Instrumental)
Stand By Me (Salvatore Adamo)
Be My Baby (Les Reinettes et DBF)