Le rappeur A Boogie Wit Da Hoodie No.1 du Billboard sans aucune copie physique vendue

Mis à jour le 15/01/2019 à 20H23, publié le 15/01/2019 à 19H49
A Boogie Wit Da Hoodie a atteint le sommet des charts sans aucune copie physique vendue et moins de 1000 albums vendus en intégralité

A Boogie Wit Da Hoodie a atteint le sommet des charts sans aucune copie physique vendue et moins de 1000 albums vendus en intégralité

© ASTRID STAWIARZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Cette semaine, le rappeur A Boogie Wit Da Hoodie est au sommet des charts américains avec son dernier opus "Hoodie SZN" . Il n'a pourtant vendu que 823 albums en intégralité sur Internet et aucune copie physique de ce disque. Un succès dû presque intégralement aux écoutes en streaming, ce qui confirme la disparition du disque physique et la mise à mal de l'album en tant que format.

Pour bien comprendre l'importance de cet évènement, il faut revenir sur le système compliqué de comptage pratiqué par Billboard. Le magazine classe les albums américains en cumulant plusieurs compteurs.

Nouveau système de classement

Est d'abord comptabilisé le nombre d'écoutes en streaming (Spotify, Deezer, YouTube...), appelées SEA. Puis les morceaux achetés à l'unité, appelés TEA. Et enfin les ventes d'albums, qui incluent les albums intégraux achetés puis téléchargés en ligne ainsi que les copies physiques de celui-ci (CD, Vinyls).

Pour considérer une unité d'album vendue, il faut soit vendre une copie intégrale physique ou téléchargeable de celui-ci, soit vendre 10 morceaux à l'unité en téléchargement payant, ou encore être écouté 1.500 fois en streaming. Ce système d'équivalence, instauré en 2014, permet de mieux comptabiliser le succès d'un album dans une industrie maintenant dominée par les plateformes d'écoute.

58.000 albums vendus... dont 83 millions d'écoutes en streaming !

Avec son denier opus "Hoodie SZN", A Bogie Wit Da Hoodie est grimpé à la première place du Billboard 200 avec environ 58.000 unités d'album vendues. Sur ces 58.000, 56.000 sont des équivalents SEA, 1.000 sont des TEA, et seulement 823 sont des copies intégrales de l'album, entièrement téléchargées puisque l'artiste n'a pas sorti de copie physique de "Hoodie SZN".

Si 58.000 peut paraître bien maigre pour une première place des charts aux Etats-Unis, c'est à cause de ce système d'équivalence, car si l'on multiplie les 56.000 SEA par 1.500, on atteint 83 millions d'écoutes des morceaux de son album en une semaine sur les plateformes. Un succès fulgurant pour ce jeune rappeur (23 ans), dont "Hoodie SZN" est le second album studio.

Des records en série

C'est un nouveau record pour le streaming, puisque jamais un artiste n'avait atteint le première place du Billboard 200 (le classement hebdomadaire des 200 albums les plus écoutés) avec aussi peu de ventes d'albums complets, qu'ils soient physiques ou téléchargés. La semaine dernière, c'était un autre rappeur qui tenait la première place du classement : 21 Savage, avec 84 millions d'écoutes en ligne et 3.481 ventes d'albums complets pour "I Am > I Was".

Ces records en série confirment donc le phénomène de "streamification", qui atteint particulièrement les genres prisés par les publics jeunes, comme le rap ou la pop. Et la confirmation du marché du single et de l'obsolescence annoncée du format album. En tout cas, sortir des copies physiques de son album n'est plus une nécessité pour atteindre le sommet des classements.