Tubes de l'été : "Alors on danse" de Stromae, hymne anti-déprime de 2010

Publié le 25/08/2018 à 13H37
"Alors on danse" de Stromae, tube de l'été 2010

"Alors on danse" de Stromae, tube de l'été 2010

© culturebox - capture d'écran

Sorti en single en septembre 2009, le premier tube de Stromae va connaître le succès quelques mois plus tard avec la sortie de l’album "Cheese" en 2010. Dans un contexte économique morose, le chanteur invite le public à danser pour oublier que le monde va mal. "Alors on danse" devient le tube de l’été et lance véritablement la carrière de l'artiste belge.

Crise financière mondiale, récession, chômage, l’inquiétude domine en cette année 2010. Une ambiance morose qui inspire un jeune artiste belge alors inconnu du grand public. Stromae, qui compose alors pour d’autres artistes, écrit cette chanson dans sa chambre. Texte grave et mélodie dansante, "Alors on danse" s’impose en quelques semaines et inonde les radios pour devenir le tube anti-déprime de l’été 2010.

Reportage : J. Beckrich, D. Garcia, E. Delevoye, O. Lecointe, S. Malin

3 millions d'exemplaires vendus

Satisfait d'une chanson que pour une fois il interprète, Stromae décide en 2009 de la faire écouter au programmateur musical de NRJ Belgique où il effectue un stage. Le morceau est diffusé trois fois chaque nuit, mais les auditeurs de la station en redemandent. Devant l’engouement, la radio décide alors de passer la chanson jusqu’à 6-7 fois par jour, une rotation réservée normalement aux grandes stars internationales.

En quelques jours, "Alors on danse" franchit les frontières belges et se propage dans toute l’Europe, puis dans le monde entier. En tout, 3 millions d’exemplaires du single se sont vendus, lançant du même coup la carrière de Stromae. La suite on la connaît, Stromae va enchaîner les tubes et son deuxième album "Racine carrée", s’écoulera lui à plus de 4 millions d’exemplaires. Il effectuera une tournée mondiale de plus de 200 dates, attirant 1 million de spectateurs.