Stradivarias, ce quatuor espagnol qui passe de Schubert à Queen avec humour

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 28/05/2015 à 17H39, publié le 28/05/2015 à 17H26
Stradivarias

Stradivarias

© France3/culturebox

Stradivarias est un quatuor à cordes atypique venu tout droit de Madrid. Il passe avec humour et virtuosité de Schubert à Police, de Beethoven à Stevie Wonder dans un spectacle très original que les spectateurs des 24èmes rencontres Théâtrales de Tomblaine en Meurthe-et-Moselle ont pu découvrir cette semaine.

Reportage: Arnaud Salvini, Mathieu Hennequin, Hervé Marchetti

https://videos.francetv.fr/video/NI_111429@Culture


Avec un nom comme celui-ci, on serait tenté de classer Stradivarias dans la rubrique musique classique. Mais le pétillant quatuor espagnol prend plaisir à brouiller les pistes et à exploser les codes.

Au premier abord, vous pensez avoir affaire à un quatuor féminin. Et puis, à y regarder de plus près, vous vous rendez compte que, finalement, un homme s'est totalement fondu dans l'ensemble. Enfin presque ! En page d'accueil du site du quatuor, les 3 filles, en Noir et Blanc, pointent du regard le (la) quatrième élément, en couleur, qui leur tourne le dos.

Le ton est donné. On passe du classique "classique" à l'humour musical glamour sur la base d'un talent fou. 


Un talent qui permet aux quatre "divas" de Stradivarias - Isaac M. Pulet (VioloIria), A. Prada  (Violon alto),  IIrene Rouco (Violoncelle) et Inma Pastor (Contrebasse) - d'être aussi à l'aise avec Schubert qu'avec Queen. La preuve. 


Stradivarias reviendra en France à l'automne