"Standing in the corridor" : le très réjouissant nouvel album de Carl'O

@Culturebox

Rédacteur en chef adjoint de Culturebox

Publié le 04/09/2018 à 17H36
Carl'O sur la pochette de "Standing In The Corridor"

Carl'O sur la pochette de "Standing In The Corridor"

© Sébastien Gazet-Talvande

On le connaissait sous un autre nom. Carlton Rara nous revient sous une nouvelle identité : Carl'O avec un album, "Standing in the corridor" synthèse réjouissante de ses influences musicales qui vont de Michael Jackson à Snoop Dog. Carl'O nous livre onze titres qui balancent élégamment entre pop, funk et rap. A déguster sans modération.

La dernière fois que nous l'avions vu, il s'appelait encore Carlton Rara. A l'époque, il y a cinq ans, il nous avait livré "Home" un album riche de ses origines, un subtil mélange de musique haïtienne, de blues et de soul.

Cinq ans plus tard, c'est un autre homme que l'on écoute. Il a d'abord changé de nom pour devenir Carl'O et du subtil mélange précédent, il n'a gardé que la dose soul pour la mâtiner de pop, de funk et de rap. Autant de courants qui ont forgé la culture musicale de notre homme.

La plus grande révolution de la pop music que ma génération ait connue, on la doit, selon moi, à Michael Jackson. C’est probablement l'artiste qui m'a le plus marqué et le souvenir du concert auquel j'ai assisté sur le "Dangerous Tour" reste fondateur pour moi.

Carl'O
C'est pour cela que "Standing in the Corridor" apparaît comme une synthèse de ces influences. Carl'O n'hésite pas à nous faire naviguer d'une influence à l'autre comme un hommage à tous ceux qui l'ont marqué. L'abum s'ouvre sur le très funky et très dance floor "Angel"


Un ange s'est posé sur l'album pour ne plus en partir. En témoigne le chaloupé "Keep Sayin I'm Crazy"

"Left Alone" nous emmène au rythme d'un superbe beat de basse sur les pas de trois personnages aux trajectoires différentes mais aux quotidiens similaires, faits de solitude dans un monde impitoyable. 

Qu'il prenne le chemin du funk comme on l'a vu plus haut, du hip hop avec "I'm energy" ou celui de la balade avec "You Gotta Stay" ou "There was a Time"; qu'il sussurre façon Leonard Cohen plus qu'il ne chante "Life", Carl'O brille dans tous les registres. Ce "Standing in the Corrdidor" est un vrai bijou à déguster sans modération. Une synthèse magique de ces illustres inspirateurs.
 

"Standing in the Corridor" est dans les bacs depuis le 24 août.


Carl'O sera en concert le jeudi 18 octobre à 20h00 au Studio de l'Ermitage à Paris.