La chanteuse américaine Aretha Franklin serait dans un état grave

Mis à jour le 13/08/2018 à 19H31, publié le 13/08/2018 à 13H30
Aretha franklin pendant sa performance pour la fondation Elton John. 

Aretha franklin pendant sa performance pour la fondation Elton John. 

© DIMITRIOS KAMBOURIS / GETTY IMAGES / AFP

La "reine de la soul" Aretha Franklin serait dans un état grave. C'est ce qu'affirme un journaliste américain ami de la famille, selon lequel ses proches sont actuellement à son chevet à Detroit. Selon la presse américaine, la chanteuse âgée de 76 ans est hospitalisée depuis une semaine. Aretha Franklin souffre d'un cancer depuis 2010.

Aretha Franklin est "gravement malade à Detroit (nord des Etats-Unis). Sa famille demande au public de prier et de respecter son intimité", a écrit dimanche soir le journaliste Roger Friedman sur son site Showbiz 411. D'autres journalistes américains ont depuis confirmé cette information.

L'interprète de "Respect" et " I say a little prayer" à qui un cancer avait été diagnostiqué en 2010, avait dû annuler en mars plusieurs concerts pour des raisons de santé. Son médecin lui avait recommandé d'arrêter la tournée et de se mettre au repos pour au moins deux mois. Aretha Franklin avait ensuite assuré qu'elle ne ferait plus de tournée mais qu'elle donnerait encore quelques concerts. Elle comptait en revanche enregistrer un nouvel album en compagnie de Stevie Wonder.

La chanteuse âgée de 76 ans est montée sur scène pour la  dernière fois en novembre 2017 au profit de la fondation d'Elton John contre le sida. Comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous à un autre évènement, sa voix était encore intacte l'an dernier.

Une longue carrière couronnée de 18 Grammy Awards

Au cours de sa longue carrière, la chanteuse a remporté 18 Grammy Awards, l'équivalent américain des Victoires de la Musique françaises.Parmi ses principaux hits figurent "Respect", "Think", "(You Make Me Feel Like) A Natural Woman", "Day Dreaming", "Jump to It", "Freeway of Love" ou encore "A Rose Is Still A Rose".

En 2005, elle avait reçu du président George W. Bush la médaille de la Liberté, la plus haute distinction américaine pour un civil.

En 2009, elle avait chanté pour l'investiture du président Barack Obama, premier président afro-américain de l'Histoire des Etats-Unis (vidéo ci-dessous).