Décès de Rick Hall, producteur américain de soul music

Par @Culturebox
Publié le 04/01/2018 à 14H11
Le producteur de musique américain Rick Hall en 2015

Le producteur de musique américain Rick Hall en 2015

© Jason Davis / Getty Images North America / AFP

L'Américain Rick Hall, producteur de musique blanc devenu un grand nom de la soul, est décédé à 85 ans dans sa ville de Muscle Shoals, petite cité de l'Alabama à laquelle il donna une envergure internationale.

Rick Hall, qui était aussi auteur de chansons et musicien, est mort mardi des suites d'un cancer près du célèbre studio Fame qu'il avait fondé, a annoncé sa famille mercredi dans un communiqué.
 
"Nous espérons qu'il y a un groupe de musique qui l'attend au paradis. Sinon, il va y avoir un problème", ajoute la famille.
 
Rick Hall avait fait de son studio, cofondé à Muscle Shoals en 1959 puis repris par lui seul, un lieu incontournable de la musique soul aux Etats-Unis. Il avait produit, entre autres, Otis Redding, Little Richard ou Aretha Franklin, qui avait notamment enregistré l'un de ses premiers succès, "I Never Loved a Man (the Way I Love You)" chez Fame.

"Je me sens Noir", disait le producteur, qui aimait la soul comme la country

La réussite et l'influence dans le milieu afro-américain de ce producteur qui avait grandi dans la pauvreté, élevé par son père après le départ de sa mère, est d'autant plus remarquable qu'elles se sont bâties dans l'Alabama ségrégationniste. "Je suis un des leurs. Je me sens Noir", avait expliqué un jour Rick Hall à la télévision.
 
D'abord attiré par la musique country, il avait trouvé des passerelles naturelles avec la soul, deux genres pourtant racialement marqués aux antipodes. "Les chansons country et soul", détaillait ainsi le producteur au magazine No Depression, "parlent souvent de grandir comme un pouilleux, d'essayer de se forger une vie meilleure, d'amour sans espoir".

Il avait reçu en 2014 un Grammy pour l'ensemble de sa carrière.