Aretha Franklin : 60 ans de chansons, du gospel à l'hymne féministe noir

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/08/2018 à 17H31, publié le 17/08/2018 à 17H03
Aretha Franklin en 1967

Aretha Franklin en 1967

© Photo by Kent/Mediapunch/REX/Shutterstock (8550987a)

En 60 ans de chansons, Aretha Franklin a vendu 75 millions de disques, elle est même l'artiste féminine ayant vendu le plus grand nombre de vinyles. La jeune choriste d'une église de Detroit chantant le gospel a continué sa carrière jusqu'à devenir l'une des chantres du féminisme et des Droits Civiques. Née il y a 76 ans à Memphis dans le Tennessee, elle est morte hier à Detroit dans le Michigan.

Disparue le 16 août à l'âge de 76 ans, Aretha Franklin était à la soul ce qu'Ella Fitzgerald était au jazz. Elle aura passé sa vie à chanter. Tout enfant, elle appartenait déjà au choeur de l'église de son père à Detroit. En 60 années de carrière, elle est passée progressivement des chants religieux, le gospel, aux chansons d'amour et au féminisme noir.

Reportage France 3  P. Deschamps
A travers ses engagements mais aussi ses chansons, elle a accompagné les luttes pour les Droits Civiques et celle pour la place de la femme, et spécifiquement de la femme noire, dans la société américaine. Symbolique de l'engagement d'Aretha Franklin, la chanson "R.E.S.P.E.C.T.". A l'origine, son compositeur et auteur Otis Redding avait créé une chanson macho... Aretha, la reprend et y ajoute le mot "Respect" épelé comme  un cri lancé à toutes les femmes mais surtout aux Afro-américaines souvent victimes du machisme de leurs compagnons.

Un parcours exceptionnel jalonné de succès qui cachent un répertoire d'une impressionnante richesse. Il ne faudrait surtout pas se limiter à écouter une compilation de ses chansons les plus célèbres. Entre 1956 et 2017, Aretha Franklin a publié 49 albums dont 6 en public. Chanteuse de gospel, interprète de chansons d'amour, chantre du féminisme, une seule et même voix engagée, celle d'Aretha Franklin : 1942-2018.