We Love Green 2018 : King Krule, Migos, Tyler et Lomepal rejoignent l'affiche

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/12/2017 à 11H10, publié le 19/12/2017 à 19H20
Le jeune Londonien King Krule, auteur d'un des plus beaux albums de 2017, rejoint la programmation du festival We Love Green 2018.

Le jeune Londonien King Krule, auteur d'un des plus beaux albums de 2017, rejoint la programmation du festival We Love Green 2018.

© Michael Jamison/Sipa

Les sensations du hip-hop américain Migos et Tyler The Creator ainsi que le rappeur français Lomepal, mais aussi les Britanniques King Krule et Jamie XX font partie des douze derniers noms annoncés mardi au programme de We Love Green. Le festival, qui comptait déjà les têtes d'affiche Björk et Orelsan, aura lieu les 2 et 3 juin 2018 dans le bois de Vincennes.

Un programme rap déjà copieux

Pour sa 7e édition, We Love Green, festival soucieux d'écologie, confirme ses ambitions de jeter des ponts musicaux entre indie, électro et urbain. Côté rap, le trio d'Atlanta Migos, en tête des charts américains cette année, et le Californien Tyler the Creator, éminence grise du collectif de Los angeles Odd Future, sont désormais au programme.

Et alors qu' était déjà annoncé, Orelsan, qui cartonne avec son nouvel album "La Fête est finie", le rappeur-chanteur et skateur parisien Lomepal viendra présenter son premier album "Flip" qui l'a révélé cette année.

Une affiche électro enthousiasmante

Rayon électro, le Britannique Jamie XX, architecte sonore du trio rock The xx, occupera le devant de la scène, suivi de près par le Canadien Daphni, aussi connu sous le nom de Caribou. Certains se déplaceront sans doute également pour voir le mythique Allemand Moritz von Oswald, pape de la minimale techno berlinoise et fondateur du label Basic Channel ainsi que la Dj transgenre américaine Honey Dijon, icône de la house et de la mode. 
 

 

Le merveilleux King Krule mais aussi Beck, Ibeyi et Father John Misty au menu

Très attendu aussi, le jeune surdoué Londonien King Krule, auteur d'un des meilleurs albums de l'automne avec "The Ooz". Lui aussi aux confluences de plusieurs genres, Beck viendra défendre son 13e album studio, le très commercial "Colors", qui nous avait plutôt déçus à sa sortie en octobre.

L'Américain Father John Misty (folk-rock), les jumelles franco-cubaines d'Ibeyi (électro-soul), l'Anglaise Jorja Smith (soul), les Californiens The Internet (R&B, émanation du collectif hip-hop Odd Future) et le dj néerlandais Young Marco complètent cette fournée annoncée mardi.
 

 

La renaissance de Björk

Avant eux, We Love Green avait annoncé la venue de l'Islandaise Björk. La reine de la pop électronique expérimentale depuis une vingtaine d'années a récemment sorti son neuvième album, le lumineux "Utopia", qui accompagne sa renaissance après une déception sentimentale. 


En 2017, avec des artistes comme Justice, Solange, Damso, Flying Lotus ou encore Camille, We Love Green a vu sa fréquentation faire un bond de 20%, rassemblant 58.000 personnes en deux jours.

Tout le programme sur le site de We Love Green