Un mois, un disque… le concept qui veut vous faire aimer les vinyles

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/03/2015 à 22H24, publié le 09/03/2015 à 17H15
En France, depuis 2010, les ventes de vinyles ont été multipliées par trois, mais représentent moins d'1% des achats de musique

En France, depuis 2010, les ventes de vinyles ont été multipliées par trois, mais représentent moins d'1% des achats de musique

© Culturebox / Capture d'écran

C’est un nouveau site internet qui compte bien surfer sur le retour en grâce du vinyle. Depuis quelques semaines il propose à ses clients, moyennant un abonnement, de recevoir chaque mois un 33 tours sélectionné par l’équipe du site chez les labels indépendants

Si depuis plusieurs années les ventes de CD n’en finissent pas de reculer face aux supports numériques, la bonne vieille galette elle reprend des couleurs. Le marché a été multiplié par trois depuis 2010, même si le vinyle ne représente qu’1% des ventes de musique.  
 
Séduits par la qualité d’écoute et la beauté de l’objet, de plus en plus d’amateurs redécouvrent les joies du vinyle. Et c’est à eux que s’adresse "Vinyl buyers club", un site créé par un Amiénois, Edouard Fontaine, lui-même amoureux du support, qui a eu l’idée de proposer moyennant un abonnement mensuel de 24 euros de recevoir chez soi un 33 tours. Des albums neufs, en édition limitée, récent ou en réédition et provenant de labels indépendants.

Reportage : S.Depierre, JL.Croci

https://videos.francetv.fr/video/NI_155905@Culture

L’équipe du site, tous des passionnés et fins connaisseurs, a choisi de proposer chaque mois à ses abonnés un voyage dans l’univers d’un artiste, d’un groupe ou d’un label.  
 
Pour être viable, le site doit atteindre le seuil des 200 abonnés. Et un mois après sa création, il y en a déjà une cinquantaine... Après "Poverty" le 3e album des Russes de Motorama en février, ils ont reçu en mars "That’s not what i heard", le premier album de The Gossip sorti en 2001 chez Kill Rock Stars Records.