Springsteen et Lady Gaga étaient sur scène avec les Rolling Stones

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 17/12/2012 à 14H47, publié le 16/12/2012 à 11H07
Lady Gaga sur scène avec les Rolling Stones, le 15 décembre 2012 à Newark.

Lady Gaga sur scène avec les Rolling Stones, le 15 décembre 2012 à Newark.

© Evan Agostini / AP/ Sipa

Comme ils l'avaient annoncé, les Rolling Stones ont invité plusieurs amis prestigieux samedi soir pour le dernier concert de la mini-tournée fêtant leurs 50 ans de carrière. Bruce Springsteen, Lady Gaga et les Black Keys se sont ainsi succédés sur scène au Prudential Center de Newark.

Invitée sur "Gimme Shelter", Lady Gaga, en body à rayures, talons démesurés et longue perruque blanche, est montée sur scène la première, faisant une belle démonstration de sa puissance vocale et de son groove. Les deux figures du renouveau du blues John Mayer et Gary Clark Jr sont ensuite venus faire un tour sur "Going Down", une reprise de Don Nix.

Peu après, les Black Keys ont mis le feu pour la reprise de Bo Diddley "Who Do You Love ?". Et enfin, après l'apparition de l'ancien guitariste des Stones Mick Taylor sur "Midnight Rambler", Bruce Springsteen est venu prêter main forte à la guitare et au micro sur "Tumblin Dice". Retrouvez ci-dessous une vidéo amateur et le détail de la setlist.
La setlist de samedi soir à Newark :
Get Off of My Cloud
The Last Time
It’s Only Rock ‘n’ Roll (But I Like It)
Paint It Black
Gimme Shelter (avec Lady Gaga)
Wild Horses
Going Down (reprise de Don Nix) (avec John Mayer et Gary Clark Jr.)
Dead Flowers
Who Do You Love? (reprise de Bo Diddley) (avec The Black Keys)
Doom and Gloom
One More Shot
Miss You
Honky Tonk Women
Before They Make Me Run (Keith Richards au chant)
Happy (Keith Richards au chant)
Midnight Rambler (avec Mick Taylor)
Start Me Up
Tumbling Dice (avec Bruce Springsteen)
Brown Sugar
Sympathy for the Devil
Encore:
You Can’t Always Get What You Want (avec la chorale de Trinity Wall Street)
Jumpin’ Jack Flash
(I Can’t Get No) Satisfaction