Rencontre avec une mémoire du rock, Jeff Whittaker

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/12/2014 à 17H29, publié le 08/12/2014 à 17H06
Jeff Whittaker nous accueille chez lui

Jeff Whittaker nous accueille chez lui

© France 3

Ce percussionniste qui a vécu de l’intérieur l’histoire du rock depuis les années 60 est aujourd’hui installé en Limousin. Ce qui ne l’éloigne pas pour autant des studios d’enregistrement.

Reportage : Franck Petit, Rodolphe Augier et Floriane Pelé

https://videos.francetv.fr/video/NI_153899@Culture

A près de 75 ans, Jeff Whittaker n’est pas prêt de s’éloigner de la scène ou des studios d’enregistrement. Il va bientôt partir pour Londres pour enregistrer un album solo.

Jeff Whittaker n’est pas forcément l’homme de la nostalgie. Aujourd’hui installé en Limousin, il pourrait se contenter de repasser en boucle le film de ses souvenirs musicaux. Car ils sont nombreux et de de grande qualité. Mais que voulez-vous, on ne quitte pas le rock sans y être contraint.
Jeff Whittaker au temps des seventies

Jeff Whittaker au temps des seventies

© France 3
Et ses souvenirs ont de jolis noms : Jagger ? Mike, il connait. Il a joué avec son frère avant que les Stones n’envahissent la planète. Les Beatles ? Bien sûr. Il n’a pas joué avec eux mais il a fréquenté Ringo Star. Et pas n’importe où : sur un disque de Steven Stills - pas mal non plus – intitulé "Love the one you’re with" où il s’est retrouvé avec Jimmy Hendrix et Eric Clapton, au début des années 70. Jeff Wittaker avait déjà 10 ans de carrière derrière lui.
Une carrière commencée au début des sixties avec J.J.Jackson. C’était pour "The greatest little soul band" enregistré au studio d’Abbey Road.
Jeff Whittaker, percussionniste de talent

Jeff Whittaker, percussionniste de talent

© France 3
Donc, quand on le retrouve chez lui, à Dournazac en Haute-Vienne, il a des choses à raconter, Jeff Whittaker. On l’écoute et on se dit qu’il y a des gens qui ont des destins incroyables.