Prince : trois vidéos rares exhumées, premières d'une série hebdomadaire

Mis à jour le 05/11/2018 à 22H39, publié le 05/11/2018 à 18H35
Prince sur scène en juin 2006.

Prince sur scène en juin 2006.

© Jeff Christensen /AP/SIPA

Le Prince Estate, qui gère l'héritage du musicien, annonce la publication hebdomadaire d'une série de vidéos rares des années 1995 à 2010. Trois clips exhumés des archives viennent d'être remis en circulation : ceux de "Endorphinmachine", "Dolphin" et "Rock and Roll is Alive ! (and it lives in Minneapolis)". Regardez.

"Endorphinmachine" en chapeau haut de forme

"Endorphinmachine" figurait dans le CDRom du jeu vidéo "Prince Interactive". Ce jeu vidéo oublié publié par Prince au mitan des années 90 est un jeu d'aventure ponctué de chansons et de clips du Purple One, ainsi que de jeunes femmes en petite tenue. Dans le clip, qui était particulièrement bien caché dans le jeu, Prince est coiffé d'un chapeau haut de forme fleuri et joue avec son groupe dans une pièce dont les murs sont recouverts de feuilles argentées. La danseuse très impliquée n'est autre que Mayte Garcia, qu'il a épousée en 1996 (avant d'en divorcer en 2000).

"Rock and Roll is Alive !" en doudoune

"Rock and Roll is Alive ! (and it lives in Minneapolis)", un gros rock funky, figurait en face B de "The Gold Experience". La vidéo n'a été montrée qu'en janvier 1997 dans l'émission spéciale de la chaîne musicale américaine VH1 pour la tournée caritative "Love 4 One Another". Pas si rare puisqu'on trouvait déjà l'émission en entier sur Vimeo.

La vidéo est censée être la réaction de Prince à la chanson "Rock and roll is dead" de Lenny Kravitz. Le Kid de Minneapolis joue entouré de ses musiciens à Paisley Park, engoncé de façon cocasse (et rare chez notre esthète princier) dans une doudoune hivernale, avec capuche et lunettes de ski sous une pluie de neige factice et avec des apparitions d'un sosie d'Elvis.

"Dolphin", la joue barrée du mot "Slave"

Le clip de "Dolphin" fut la première vidéo a être jouée sur la chaîne musicale VH1 Europe en septembre 1994. On se situe en pleine crise identitaire de Prince, qui apparaît avec la joue barrée du mot "Slave" (esclave), pour protester contre les majors du disque. Il joue avec sa fameuse guitare dorée en forme de "Love Symbol", son signe distinctif mêlant mars et vénus. La chanson n'est pas passée à la postérité et on comprend pourquoi...

D'autres clips, moins rares, ont également été mis en ligne sur la chaîne YouTube dédiée, comme "Eye Hate U", "Gold" ou "Dinner with Delores". Pour notre part, on attend la remise en circulation des extraits de sa tournée Hit N Run Tour de 2014...