Pour Roger Waters, Netanyahu mène une "politique suprémaciste, raciste"

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 14/11/2018 à 11H07, publié le 14/11/2018 à 10H49
Roger Waters, 13 novembre 2018 à Santiago

Roger Waters, 13 novembre 2018 à Santiago

© Martin BERNETTI / AFP

Roger Waters, membre fondateur du mythique groupe de musique Pink Floyd, a estimé que le Premier ministre d'Israël Benjamin Netanyahu menait une "politique suprémaciste, raciste" à l'égard des Palestiniens, mardi à Santiago en marge d'un concert.

"Nous savons tous que la vie dans les Territoires palestiniens est insupportable", a déclaré l'artiste britannique, avant de comparer ce qui se passe à Gaza et en Cisjordanie avec le régime d'apartheid en Afrique du Sud.

"Je ne suis pas antisémite"

Lors de cette tournée "Us + Them", l'ancien bassiste de Pink Floyd (75 ans) a cherché à sensibiliser le public sur la situation des Palestiniens et à promouvoir le boycott d'Israël. 

"Je ne suis pas antisémite", a-t-il également souligné, alors que le Centre Simon Wiesenthal a envoyé depuis l'Argentine une lettre aux sponsors de sa tournée latino-américaine pour leur demander de lui retirer leur soutien, estimant qu'il véhiculait "un message de haine et de discrimination".

En dehors du monde arabe, la communauté palestinienne du Chili est la plus nombreuse sur la planète avec un demi-million de personnes.