Pitchfork Festival 2017 : sept nouvelles têtes capitales

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 14/11/2017 à 18H13, publié le 26/10/2017 à 13H09
HMLTD, révélation londonienne de l'année capable sur scène de toutes les audaces, est vendredi 3 novembre au Pitchfork 2017.

HMLTD, révélation londonienne de l'année capable sur scène de toutes les audaces, est vendredi 3 novembre au Pitchfork 2017.

© Yi Hsuan Li

Pour sa 7e édition, qui se tient du 2 au 4 novembre à la Grande Halle de La Villette, le Pitchfork Festival parisien refuse plus que jamais de choisir entre les genres : du punk tordu au rap engagé, et de l'électronique fédératrice au jazz d'avant-garde, il est allé dénicher des artistes parmi les plus excitants du moment. Voici sept noms, parfois méconnus mais tous déjà grands, à ne pas louper.

1.
Cigarettes After Sex 

Une voix androgyne troublante très en avant, des chansons voluptueusement embrumées au pouls ralenti, une science des silences et de faux airs Velvet : avec cette formule 4 étoiles, Cigarettes After Sex fait sérieusement monter le mercure. Emmené par Greg Gonzalez, ce groupe américain originaire de El Paso (Texas) affole les compteurs Youtube (38 millions de vues pour "Affection", 15 millions pour "Dreaming of You"). Après leur premier album paru en juin et ce passage au Pitchfork, Cigarettes After Sex devrait enfin faire un tabac.
Quand ? Vendredi 3 novembre 18h00 Grande Halle de La Villette

2.
Loyle Carner 

Le premier album de ce Londonien de 22 ans, "Yersterday’s Gone" paru en janvier, l’a imposé comme une des plus prometteuses figures du hip hop britannique. Loyle Carner propose un rap sensible et introspectif nourri au jazz et à la soul, mais aussi au rock (il cite Hendrix et Led Zep dans un texte). Atteint d’hyperactivité et de troubles de l’attention, le rappeur déploie sur scène sa nature la plus énergique et son flow magistral aimante d’emblée. Sa sincérité et son engagement séduisent, eux, sur la durée.
Quand ? Samedi 4 novembre 19h20 Grande Halle de La Villette

3.
BadBadNotGood
Ce quatuor d’électro-jazz canadien aux idées larges est à nul autre pareil. Connu pour ses réinterprétations de morceaux hip hop ("Electric Relaxation" de A Tribe Called Quest par exemple) et pour son travail avec les rappeurs Kendrick Lamar, Ghostface Killah, Tyler The Creator mais aussi Frank Ocean et tout récemment Kaytranada, il s’agit d’un gang de jeunes musiciens d’excellence (clavier-boîte à rythmes, saxo, basse, batterie-samples) dotés d’autant de classe que d’humour. Capables, surtout d’électriser les foules avec leurs recherches sonores échevelées.
Quand ? Samedi 4 novembre 21h00 Grande Halle de La Villette
4.
HMLTD 

Déjà labelisé "groupe le plus excitant d'Angleterre" par le NME, cette troupe extravagante mélange glam rock, punk et électronique avec une liberté totale et une bonne de dose de provocation pour se faire un nom (leur nom justement était "Happy Meal Ltd" jusqu'à ce que McDo hausse le sourcil). Imaginez un mélange de Bowie, de Fat White Family et de Sex Pistols, un quintet "no gender" qui ose les sourcils bleus avec coupe mullet, les moustaches avec ongles argentés, et la fausse fourrure léopard sur pantalon en vinyle rose. Dans leurs clips siphonnés, ils tentent les trucs les plus dégueus, y compris l'examen colorectal. Sur scène, ils sont capables de toutes les audaces. Radical.
Quand ? Vendredi 3 novembre 17h30 Grande Halle de La Villette

5.
The Black Madonna 

Si vous ne connaissez pas la "madone de la house mondiale", ne la loupez pas. Ses sets hypnotiques sont toujours des plages de pur bonheur extatique : donner de la joie, c'est justement le but de cette dj féministe américaine qui aurait pu, dit-elle, faire de la politique - d'où son côté fédérateur ? Ses sets racontent tous une histoire et reflètent sa personnalité généreuse et malicieuse. Elle y multiplie les clins d'oeil et mélange Doobie Brothers, Fela Kuti, Chicago et Madonna dans une même transe house joyeuse qui peut se terminer au lever du soleil par une reprise du "Here comes the sun" des Beatles, comme ce fut le cas au dernier Sónar (à revivre ci-dessous). 
Quand ? Samedi 4 novembre 2h05 du matin Grande Halle de La Villette


The Black Madonna au Sónar 2017
6.
Sônge 

Cette jeune bretonne originaire de Quimper propose un R&B aventureux qui rappelle un peu MIA et FKA Twigs. Elle n'a encore sorti qu'une poignée de singles et un EP quatre titres mais elle affole déjà les maisons de disques. Si ses chansons manquent encore de maturité, on entrevoit déjà le potentiel lorsqu'elle est sur scène. Grosse énergie, gestuelle de boxeuse, longue chevelure tressée de bleu, elle s'applique à proposer une véritable expérience, comme pour ses clips. Sa singularité ? La synesthésie : elle voit les sons en couleurs. Et construit donc ses morceaux comme un peintre avec sa palette. 
Quand ? Samedi 4 novembre 18h05 Grande Halle de La Villette
 

7.
Kamasi Washington

Que fait ce saxophoniste de jazz dans la programmation ? Il se trouve que Kamasi Washington, Californien âgé de 36 ans, originaire du quartier chaud de South Central Los Angeles, a travaillé non seulement avec des pointures du jazz telles que Wayne Shorter et Herbie Hancock mais aussi avec de nombreux artistes de hip hop comme Lauryn Hill et Snoop Dogg. C’est  sa contribution à l’album de Kendrick Lamar "How to pimp a butterfly" en 2015 qui a fait décoller sa notoriété auprès du grand public. La même année, ce multi instrumentiste qui joue du saxo depuis l’âge de 13 ans, a sorti un triple album, "The Epic", qui l’a imposé  comme un géant du genre, qu’il nourrit de gospel et de soul et réinvente avec élégance. Sur scène, oubliez vos a priori sur le jazz et faites place au chamane.
Quand ? Vendredi 3 novembre 22h15 Grande Halle de La Villette

 

Cette année, les têtes d'affiches du festival Pitchfork sont The NationalJungle et Run The Jewels, des groupes déjà bien établis qui reviennent tous avec un nouvel album enthousiasmant sous le bras.

A noter que Rone, génial producteur électronique français, vient de rejoindre la programmation : il sera sur scène jeudi 2 novembre, la veille de la sortie de son nouvel album très attendu "Mirapolis".

Enfin, ces trois jours de festival prévus à la Grande Halle de La Villette sont précédés d'une programmation "avant-garde" de très jeunes groupes le 31 octobre et le 1er novembre dans sept salles du quartier de La Bastille


Le festival Pitchfork Paris se déroule du jeudi 2 au samedi 4 novembre 2017 > Voir le détail de la programmation
Culturebox est présent au festival et propose en streaming de nombreux concerts.