Déjà remarqué aux Trans Musicales de Rennes en 2014, le soul man vient défendre à La Villette son premier album.

Mariant soigneusement rock et soul, l'Américain excelle dans un rythm'n'blues vintage, groovy et sensuel.

Fils d'une chanteuse de gospel itinérante, Curtis Harding pratique le chant et la guitare dès son plus jeune âge. Adulte, il s'installe à Atlanta et s'exerce en reprenant OutKast et Cee-Lo Green. Ce dernier fera d'ailleurs appel à lui comme choriste sur certains de ses titres. En 2011, il se lie d'amitié avec Cole Alexander des Black Lips, avec qui il monte le groupe de soul Night Sun.

Regardez un extrait du concert de Curtis Harding aux Trans Musicales de Rennes 2014 :

https://videos.francetv.fr/video/NI_153833@Culture


Après avoir signé quelques singles sur le label californien Burger Records, il reçoit en 2014 le soutien d'Hedi Slimane, qui réalise le clip de "Next Time" dans le cadre de la série Saint Laurent Music Project. La même année, il publie "Soul Power" (dont la pochette est également signée Slimane), toujours chez Burger, « douze pépites qui jonglent brillamment entre chicago blues (Drive my Car), deep soul (I Need A Friend), groove sunshine (Keep On Shining) aux paroles nostalgiques, garage rock (Surf) ou ballade folk à l'optimisme déchirant (Next Time) », lit-on sur la critique de Fip


Distribution

  • Date 31 octobre 2015
  • Durée 31min
  • Production La Blogothèque
A lire aussi