Neil Young en concert pour défendre les Indiens du Canada

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2013 à 09H56, publié le 10/12/2013 à 09H45
Neil Young en concert au Grand Rex, Paris 2008

Neil Young en concert au Grand Rex, Paris 2008

© GERARD JULIEN / AFP

Neil Young, originaire du Canada, va donner quatre concerts dans son pays natal pour aider les autochtones à financer leur défense contre les groupes pétroliers.

Le chanteur de folk rock natif de Toronto entamera dans cette ville cette tournée intitulée "Honorez les traités" le 12 janvier avant ensuite d'aller à Winnipeg, Regina et Calgary, des villes situées dans l'ouest canadien et où les compagnies pétrolières ont engagé une exploitation à très grande échelle.
Neil Young interprète "Heart of Gold" en concert à New York en 2013
La chanteuse de jazz Diana Krall, également canadienne se produira au cours des mêmes concerts, a indiqué le label Reprise Record dans son communiqué.
Toutes les recettes iront au fond de défense des populations de la première nation Athabasca Chipewyan, dans l'ouest canadien. Ces populations sont engagés dans une bataille juridique afin de faire respecter le "Traité 8" signé avec le gouvernement canadien au dix-neuvième siècle et leur assurant près de 220.000 hectares de terres.
Diana krall au Lucca Festival 2013
Les recettes financeront ainsi une partie des frais de justice de cette première nation "contre les compagnies pétrolières et le gouvernement qui font entrave à leurs terres et à leurs droits traditionnels", selon lla même source.
Neil Young est depuis plusieurs années un défenseur acharné des sans terre et des causes environnementales. Il est particulièrement actif contre les risques environnementaux liés au réchauffement climatique.
Les billets de cette tournée seront mis à la vente dès le 13 décembre. Avant ces concerts canadiens, Neil Young doit se produire au Carnegie Hall de New York du 6 au 10 janvier dans le cadre de sa tournée classique de concerts.