Marianne Faithfull : "Negative Capability", l'album du temps qui passe

Par J.M.Ogier, A.Chopin @Culturebox
Mis à jour le 15/11/2018 à 19H59, publié le 15/11/2018 à 18H22
Marianne Faithfull 

Marianne Faithfull 

© François Guillot

Marianne Faithfull nous revient avec un 21e album : "Negative Capability". L'icône des années 60 y parle notamment du temps qui passe. A 71 ans Marianne Faithfull a connu plusieurs vies, côtoyé les plus grands comme les Stones, connu l'enfer de la drogue et ses conséquences. Elle vit aujourd'hui à Paris où Aurélia Chopin l'a rencontrée. Elle parle notamment de son travail avec Nick Cave.

La solitude, le temps qui passe avec son corollaire : la disparition des amis. Voilà les thèmes qui irriguent "Negative Capability", nouvel album d'une artiste qui préfère se livrer dans ses chansons plutôt que d'en parler en public : "Je n'aime pas parler de moi et je n'ai jamais voulu que les gens sachent trop de choses non plus. C'est un cauchemar pour moi."

La gloire et l'enfer

En 50 ans de carrière Marianne Faithfull a connu la gloire et l'enfer. Dans le sillon des Rolling Stones, les années 60 ont fait d'elle une icône. C'est en effet son interprétation du fameux "As Tears Go By" du tandem Jagger-Richard qui va la propulser dans la lumière. Un titre qu'elle reprend d'ailleurs dans ce nouvel album. La voix n'est plus la même mais la vie qu'elle transmet donne encore un peu plus de force au titre.
 
Elle va épouser un galeriste avant d'aller vivre chez Brian Jones, le guitariste des Stones, dont la mort lui inspirera "Sister Morphine", et d'entamer une liaison avec Mick Jagger. Sa séparation d'avec le leader des Stones en 1970 va être suivie d'une plongée dans l'enfer des drogues dures.

"Les gens aiment nous mettre dans des cases. D'abord j'étais la gentille petite pop star et puis je suis devenue une "sorte de putain", c'était horrible. Mais je n'ai rien dit et j'ai attendu."

En 1979, elle revient sur le devant de la scène avec l'album "Broken English" pour enchaîner des hauts et des bas en terme de succès.

Reportage : A. Chopin / N. Salem / L. Harper / B. Vidal

Dans ce 21e opus coproduit par Warren Ellis, Marianne Faithfull revisite "As Tears Go By", "Witches Song" et ’It’s All Over Now Baby Blue". Nick Cave lui a composé "The Gipsy Faerie Queen"

"J'ai travaillé souvent avec Nick et depuis longtemps. On prend de plus en plus de plaisir ensemble." Et cela s'entend.

Marianne Faithfull : "Negative Capability"