Little Richard : réédition du premier album explosif de ce pionnier du rock

Par @Nijikid
Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Publié le 18/11/2017 à 10H53
Le hurleur du rock'n'roll Little Richard en août 1972.

Le hurleur du rock'n'roll Little Richard en août 1972.

© Tim Graham / Hulton Archive / Getty Images

En 1957, Little Richard sortait son premier album "Here's Little Richard". Personne n'avait jamais rien entendu de tel. Avec ses hurlements, son piano cavaleur, son enthousiasme contagieux et ses tenues flamboyantes, il inventait avec quelques autres le rock'n'roll. A l'occasion de ses 60 ans, ce premier album, qui contient le dévastateur "Tutti Frutti", est réédité dans une version augmentée.

Album remasterisé

Six décennies après la sortie de "Here's Little Richard", ses chansons cultes, dont "Long Tall Sally", "Tutti Frutti" et "Rip it up", ont été remasterisées, mettant en valeur la voix éruptive de Richard Wayne Penniman, originaire de Georgie qui, comme tant d'autres artistes noirs américains de sa génération, avait fait ses premières classes à l'église.

"Tutti Frutti" n'est pas le fruit que l'on croit

"A wop bom a loo mop a lomp bom bom", commence son hit dévastateur "Tutti Frutti", le premier single qui annonçait le séisme à venir. Un titre si impérieux pour les jambes et le corps tout entier que Little Richard fut le premier à recevoir des petites culottes durant ses shows, dès 1956, quand ce n'était pas des spectateurs rendus fous qui tentaient de sauter des balcons.

Pourtant sa chanson phare y décrivait de manière plus directe que métaphorique... le sexe anal. Avec ses paroles explicites - "Tutti Frutti, good booty/If it don't fit it dont force it/ You can grease it, make it easy" - elle se fraya néanmoins un chemin direct vers le haut des charts.

Toujours maquillé et tiré à quatre épingles, Little Richard cultivait un style original et flamboyant dans ses tenues dont s'est beaucoup inspiré Prince. Mais contrairement à l'homme à femmes qu'était le Kid de Minneapolis, Little Richard était homosexuel. Et ce n'était pas simple pour un artiste noir dans l'Amérique des années 50.  Il fut néanmoins un des premiers artistes avec Chuck Berry à séduire un public à la fois noir et blanc aux Etats-Unis.

Un CD bonus de chutes et de rééditions

Cinq mois après "Tutti Frutti", Little Richard signait un hit encore plus énorme avec l'hymne "Long Tall Sally". Grâce au second CD de démos et de chutes que contient en bonus cette réédition, on peut voir le chemin parcouru par cette chanson qui était tout sauf explosive dans ses premières versions. Autre moment révélateur avec la démo de "Rip it up", pour laquelle Little Richard implore l'aide d'en haut et passe de l'abattement à la dynamite vocale en un battement de cils.

Little Richard est connu pour avoir inspiré des légions de musiciens, à commencer par les Beatles et David Bowie. Aujourd'hui âgé de 84 ans, il n'a pas sorti de disque depuis des lustres mais il reste une des rares figures encore en vie du rock originel, avec Jerry Lee Lewis (82 ans). Little Richard a d'ailleurs été affecté par la disparition le mois dernier de son grand ami Fats Domino, autre pionnier du rock'n'roll et glorieux pianiste. 

"Here's Little Richard" réédition, 2 CD dont un CD de démos et de chutes (Craft Recordings)