Les tubes de l'été : "Let's Dance", en 1983, devient le plus gros succès de David Bowie

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/08/2018 à 16H05, publié le 18/08/2018 à 16H08
David Bowie lors de sa tournée "Serious Moonlight Tour" en 1983 

David Bowie lors de sa tournée "Serious Moonlight Tour" en 1983 

© ITV/Shutterstock/SIPA

Vendu à plus de 10 millions d'exemplaires, "Let's Dance", sorti en 1983, est le plus gros succès de la carrière de David Bowie. Un virage très funky pour cet artiste caméléon alors au creux de la vague. Grâce à cet album, produit par Nile Rodgers, le rockeur anglais enchaîna une série de concerts à travers le monde avec son "Serious Moonlight Tour".

Tout au long de sa carrière, David Bowie n'aura cessé de se réinventer et de surprendre son public avec ses multiples personnages : de Ziggy Stardust, la créature androgyne aux cheveux rouges, à Aladdin Sane et son éclair lui barrant le visage, Halloween Jack et son cache-oeil, The Thin White Duke ou encore le Pierrot Blanc de "Ashes to Ashes". 

Quand Bowie sort "Let's Dance" en 1983, changement radical de look pour ce 15e album. Pour son retour, ce sera costume blanc et coupe blond platine. Un virage funky et triomphal pour le chanteur caméléon. Non seulement le single "Let's Dance" sera le plus grand succès de sa carrière mais le titre marquera l'histoire de la musique. "China Girl" et "Modern Love" seront les deux autres titres phares de cet album, qui a définitivement relancé la carrière du rockeur.

Reportage : Laurent Hakim - Frédéric Basile - Mathieu Niewbrowski  

Produit par Nile Rodgers, l'opus a été enregistrée en 17 jours avec une bande de musiciens, non loin de Lausanne, en Suisse, où vivait alors Bowie. On le sait peu mais "Let's Dance" est librement inspiré du conte d'Andersen "Les chaussons rouges". Le clip a été tourné en Australie et notamment dans le parc national de Warrumbungle où une fille aborigène trouve des chaussures rouges et part danser dans la ville. 


Avec l'album "Let's Dance", David Bowie réalisera l'un de ses rêves les plus chers : faire une immense tournée dans le monde entier. En 1983, de Bruxelles à Hong Kong, la rock star britannique a enchainé 15 pays en quelques mois. Plus de 2.6 millions de tickets ont été vendus pour son "Serious Moonlight Tour".