Les guitares Gibson déposent le bilan mais promettent de survivre en abandonnant des activités annexes

Par @Culturebox
Publié le 01/05/2018 à 17H44
Une guitare Gibson Les Paul de 1960 © Jesse Wild / Future / REX Shutterstock sipa

Le fabricant des légendaires guitares électriques Gibson a déposé le bilan mardi mais il a déjà mis sur pied un plan de continuation d'activité avec l'accord de la majorité de ses créanciers.

L'entreprise était en difficulté financière depuis plusieurs mois et faisait face à une échéance de dette cruciale, avec 375 millions de dollars d'obligations à rembourser ou refinancer le 1er août.
 
Il apparaît que c'est principalement la tentative de diversification de Gibson dans les systèmes audio grand public, via sa filiale Gibson Innovations Business, qui est à l'origine de cette situation. Cette stratégie avait démarré en 2014 avec le rachat de l'activité divertissement du Néerlandais Philips pour 135 millions de dollars.
 
Le groupe a finalement décidé d'y mettre un terme, pour se concentrer sur les instruments de musique et les systèmes de sonorisation professionnels, selon un communiqué publié mardi.

Un accord de restructuration

Par ailleurs, Gibson Brands, maison mère des guitares Gibson, est parvenue à un accord de restructuration avec les détenteurs de 69% du montant des obligations à échéance au 1er août.
 
"Ce processus sera pratiquement invisible pour les clients, qui pourront continuer à bénéficier de produits et d'un service clients sans égal", a commenté Henry Juszkiewicz, PDG de Gibson Brands, cité dans le communiqué.
 
Le groupe, dont un des plus célèbres modèles est la guitare Les Paul, a été fondé en 1902 et est aujourd'hui basé à Nashville, l'un des hauts lieux de la musique aux Etats-Unis (rock, blues, country...).

La guitare de B.B. King, Keith Richards ou Eric Clapton

Parmi les stars dont les doigts ont couru sur les cordes des Gibson : le bluesman B.B. King, Keith Richards (The Rolling Stones), Jimmy Page (Led Zeppelin), Eric Clapton et bien d'autres...
 
Gibson Brands possède également les pianos Baldwin fondés en 1862, qui ont été adoptés par plusieurs grands noms du clavier, comme Igor Stravinsky, Leonard Bernstein, Ray Charles ou Dave Brubeck.
 
Le PDG Henry Juszkiewicz et le président David Berryman contrôlent, à eux deux, environ 85% du capital de Gibson Brands, selon les documents déposés mardi dans un tribunal spécialisé du Delaware.