Les Chats Sauvages en concert au musée des Yéyés

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/04/2016 à 17H12, publié le 14/04/2016 à 16H59
Gérard Roboly alias James Fawler, l'un des membres fondateurs des Chats Sauvages.

Gérard Roboly alias James Fawler, l'un des membres fondateurs des Chats Sauvages.

© France 3

Dans les années 60 en France, soit vous étiez Chaussettes Noires, le groupe d’Eddy Mitchell, soit vous étiez Chats Sauvages, celui de Dick Rivers et des frères Roboly. A plus de 70 ans, les deux frangins niçois ont encore la pêche et n’hésitent pas à monter sur scène dans le musée dédié aux Yéyés et au Rock’n’Roll qu’un de leurs amis a créé au dessus de la Baie des anges.

Reportage : C.Becq / L.Verdi / B.Prou

https://videos.francetv.fr/video/NI_679149@Culture

Si je vous dis "Twist à Saint-Tropez", quel que soit votre âge, ça devrait vous dire quelque chose. Et pour cause : ce tube de 1962 des Chats Sauvages reste aujourd’hui encore l’une des chansons emblèmes de la période Yéyé. Le plus connu de ses membres, Dick Rivers, quitte le groupe à l’été 1962 pour une carrière solo. Mais deux des membres fondateurs James Fawler et John Rob (alias Gérard et Jean-Claude Roboly) continuent à en perpétuer la mémoire.
 
Régulièrement ils se rendent chez leur copain Henri Dutoit sur les hauteurs de Nice. Ce passionné de Rock’n’Roll a créé son propre musé privé à la gloire des années 60. Dans sa caverne d’Ali Baba, 140 guitares dont des pièces uniques côtoient photos, affiches et objets d’époque. Un cadre idéal pour permettre aux Chats de rugir à nouveau !

Pour les plus jeunes qui ne visualisent pas qui sont les Chats sauvages, voyez cette vidéo d'époque...