Le fabricant de guitares Gibson pourrait se retrouver au bord de la faillite

Par @Nijikid
Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 19/02/2018 à 16H59, publié le 19/02/2018 à 16H51
Trois modèles de guitares Gibson Les Paul : la Studio, la Deluxe et la Standard.

Trois modèles de guitares Gibson Les Paul : la Studio, la Deluxe et la Standard.

© Future/REX Shutterstock

Après plus de cent ans de bons et loyaux services rendus à la musique et en particulier au rock'n'roll, le fabricant de guitares Gibson pourrait se retrouver d'ici quelques mois au bord de la faillite, rapporte la presse américaine.

La compagnie, basée à Nashville (Tennessee), est connue en particulier pour son modèle Les Paul. De nombreuses pointures de la six cordes et notamment Keith Richards, Jimmy Page, Eric Clapton, Chuck Berry, Carlos Santana et Slash ont usé des guitares de ce modèle créé par Gibson en 1952.

Gibson, connu internationalement pour la qualité de ses guitares à prix élevé, continue à engranger un milliard de dollars de chiffre d'affaires annuel. Mais l'entreprise fondée en 1902 fait néanmoins face dans le même temps à des centaines de millions de dollars de dettes. Un débit qui devra être remboursé d'ici au 23 juillet sous peine de banqueroute.

C'est ce que rapporte le Nashville Post, selon lequel le patron de l'entreprise, Henry Juszkiewicz, assure avoir déjà tenté plusieurs choses pour se sortir de l'ornière et se dit prêt à tout pour éviter la faillite. Mais restructurer la dette et trouver de nouveaux investisseurs en quelques mois ne va pas être simple.

L'an dernier, déjà, l'agence de notation Moody's avait abaissé la note de solvabilité de Gibson pour sa mauvaise gestion financière.

Gibson a mis la main depuis 1990 sur de nombreux fabricants d'instruments, comme les luthiers Kramer et Steinberger, le percussioniniste Slingerland et les pianos Baldwin. La vente récente de cette dernière marque pour 6,4 millions de dollars n'a pas permis de sortir la tête de l'eau. Les guitaristes du monde entier retiennent à présent leur souffle et gardent espoir.