Jimi Hendrix, Miles Davis et Paul McCartney ont failli monter un super groupe !

Par @Nijikid
Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 13/05/2013 à 16H48, publié le 13/05/2013 à 15H32
Jimi Hendrix.

Jimi Hendrix.

© Harry Goodwin / Rex Features

C'est le genre d'hypothèse qui fait éternellement fantasmer les fans. Réunir tous ses héros musicaux en un groupe orgiaque. Figurez-vous qu'on en était à deux doigts en 1969 pour les légendes Jimi Hendrix, Miles Davis et Paul McCartney. Il y a des preuves.

Un télégramme historique
On a toujours su que Jimi Hendrix et le trompettiste Miles Davis avaient jammé ensemble et projetaient d'enregistrer tous les deux peu avant la mort du guitar héro, survenue en 1970. Mais une lettre prouve qu'Hendrix avait écrit au Beatles Paul McCartney pour lui demander de les rejoindre dans un super groupe où il aurait tenu la basse. Le batteur de jazz Tony Williams, une pointure lui aussi, était envisagé à la batterie, rapporte le quotidien britannique The Telegraph.

Dans un télégramme (ci-dessous) envoyé par Jimi Hendrix à Paul McCartney chez Apple Records à Londres le 21 octobre 1969, il lui demande de prendre contact avec son producteur Alan Douglas.

"Nous enregistrons un LP ensemble ce week-end. Que dirais-tu de nous rejoindre pour jouer de la basse. Stop. Appelle Alan Douglas 212-5812212. Peace Jimi Hendrix Miles Davis Tony Williams." 
A droite, le télégramme de Jimi Hendrix à McCartney en 1969. A gauche, la réponse de Peter Brown.

A droite, le télégramme de Jimi Hendrix à McCartney en 1969. A gauche, la réponse de Peter Brown.

© Hard Rock Café Prague Memorabilia
Macca était hélas indisponible
Toujours selon le journal, le collaborateur de McCartney, Peter Brown, lui avait répondu le lendemain, expliquant que Macca était en vacances en Ecosse et ne devait pas être de retour avant deux semaines.

Ces deux pièces à conviction ont été achetées aux enchères en 1995 par les Hard Rock Café et font partie de leur collection. Pourquoi alors en reparle-t-on actuellement ? D'une part parce qu'un album posthume d'Hendrix sorti en février, "People, Hell & angels", a relancé l'intérêt autour du guitariste gaucher, mais aussi parce que les deux lettres sont désormais visibles dans le Hard Rock Café de Prague.

Une époque charnière
Cette collaboration fait d'autant plus rêver que les trois musiciens étaient alors engagés dans de nouvelles quêtes. A cette époque, rien n'allait plus chez les Beatles qui étaient sur le point de se séparer. Miles Davis, de son côté, prenait ses distances avec le jazz classique et travaillait sur les sessions fusion de "Bitches Brew". Quant à Jimi Hendrix, il était également engagé dans de nouvelles recherches musicales. Trois chercheurs d'or réunis dans un groupe ? "Ca aurait été phénoménal. Dieu seul sait où ça aurait mené", reconnaît Eddie Kramer, fidèle collaborateur d'Hendrix.