Indochine au Stade de France : l'interview de Nicola Sirkis

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/06/2014 à 09H43, publié le 08/06/2014 à 11H34
Nicola Sirkis avec Indochine le 14 février 2014 aux Victoires de la Musique

Nicola Sirkis avec Indochine le 14 février 2014 aux Victoires de la Musique

© BERTRAND GUAY / AFP

33 ans après sa création, le groupe Indochine se lance un nouveau défi. Alors qu'il avait réuni 80.000 spectateurs au stade de France en 2010, il prévoit d'en accueillir le double en deux dates, les 27 (complet) et 28 juin 2014. Nicola Sirkis, le chanteur et leader de la formation tient toujours aux valeurs humanistes que le groupe véhicule depuis sa création.

Issu du courant New-Wave du début des années 80, Indochine évolue sur la ligne de crête qui sépare (ou réunit) le rock et la variété. A 54 ans, Nicola Sirkis, l'un des membres fondateurs du groupe affiche toujours le look adolescent eighties et les idées généreuses et humanistes qui ont toujours été celles de son groupe. Malgré un passage à vide dans les années 90, Indochine bénéficie du soutien indéfectible d'un public d'inconditionnel(le)s. Aujourd'hui, les spectacles d'Indochine voient plusieurs générations se mêler, venant souvent en famille.

En 2010, Le groupel remplit un Stade de France, 80.000 spectateurs (dont une majorité de spectatrices de plusieurs générations) et relève le défi de faire deux fois mieux les 27 et 28 juin prochains. Un pari presque sûr d'être gagné, le premier concert est d'ores et déjà complet et le second en passe de l'être.

Nicola Sirkis sur le plateau du 20h de France 2

https://videos.francetv.fr/video/NI_386663@Culture