Héritage Hallyday : l'audience pour décider de la compétence du tribunal décalée au 30 novembre

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/09/2018 à 18H01, publié le 11/09/2018 à 17H55
Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday le 9 décembre 2017

Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday le 9 décembre 2017

© Francois Mori/AP/SIPA

L'audience qui doit décider de la compétence ou non du tribunal de Nanterre pour trancher la question de la succession de Johnny Hallyday, initialement fixée au 22 novembre, a été repoussée au 30 novembre a annoncé le TGI dans un communiqué mardi.

Le 24 mai dernier, le conseil de Laeticia Hallyday, Me Ardavan Amir-Aslani, avait refusé devant un juge la conciliation proposée par les aînés de Johnny Hallyday, Laura et David, dans le conflit qui les oppose depuis plusieurs mois avec la veuve de leur père. Il avait au contraire soulevé l'incompétence du tribunal français, ce qui sera débattu à l'audience du 30 novembre.

Le testament contesté

Les aînés Hallyday contestent le testament de Johnny qui a légué toute sa fortune à sa dernière épouse, Laeticia, et leurs deux filles, Jade et Joy. D'après David et Laura, la loi californienne sur laquelle s'appuie le testament de Johnny rédigé en juillet 2014 ne peut s'appliquer et sa succession doit être soumise aux règles de dévolution françaises. Un quart de son patrimoine reviendrait alors à Laeticia Hallyday et 3/16e à chacun des quatre enfants.

La partie adverse soutient de son côté que la résidence légale de l'ex-idole des jeunes les années précédant sa mort étant à Los Angeles, un tribunal français ne peut être compétent pour trancher la question de l'héritage.

Les biens du défunt

Un premier round en référé (procédure d'urgence) avait déjà conduit au gel d'une partie des biens du chanteur : sa villa de Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine), celle de Saint-Barthélemy ainsi qu'une partie de ses droits artistiques. Les deux propriétés californiennes de Santa Monica et Los Angeles n'étaient en revanche pas concernées par cette mise sous séquestre. Depuis la mort du chanteur, une partie des biens de la star ont été regroupés dans un trust basé en Californie dont Laeticia est l'unique bénéficiaire. Dans son ordonnance, le juge des référés évoquait justement un "risque réel de transfert de tous les biens du défunt au profit du trust".

Le 13 juillet dernier, le trust JPS - pour Jean-Philippe Smet, vrai nom du chanteur -, a demandé le transfert dans son giron de motos Harley-Davidson, de voitures de luxe ainsi que des royalties dues à la star par ses maisons de disque américaines.
Au total, le patrimoine de Johnny Hallyday, décédé début décembre à 74 ans des suites d'un cancer, représenterait plusieurs dizaines de millions d'euros. Il est composé de propriétés, voitures de luxe et droits issus de 1.160 chansons.