Golf Drouot : Paris rend hommage à son temple du rock

Par @Culturebox
Publié le 25/02/2014 à 17H57
Johnny Halliday et Eddy Mitchell, deux des "stars" française à s'être fait connaitre grâce au Golf Drouot

Johnny Halliday et Eddy Mitchell, deux des "stars" française à s'être fait connaitre grâce au Golf Drouot

© Capture d'écran / Culturebox

Lundi 24 février, le maire de Paris Bertrand Delanoë a inauguré une plaque commémorative au numéro deux de la rue Drouot dans le IXe arrondissement. C’est ici que se trouvait autrefois le célèbre Golf Drouot, salle mythique pour tous les amateurs de rock, et tremplin pour de grands noms de la chanson française

Reportage : D.Morel, I.Audin, D.Cohen, G.Fontenit

https://videos.francetv.fr/video/NI_142431@Culture

Johnny Halliday et Eddy Mitchell bien sur mais aussi Sylvie Vartan, Françoise Hardy, Sheila, Claude François, Dick Rivers, Michel Polnareff, ce sont tous les enfants du Golf Drouot. Tout comme Michel Jonasz et Alain Chamfort qui étaient présents pour cet hommage de la ville de Paris au temple mythique du rock.
Le maire de Paris Bertrand Delanoë dévoile la plaque commémorative du Golf Drouot en présence notamment de Michel Jonasz et Alain Chamfort, le 24 février 2014

Le maire de Paris Bertrand Delanoë dévoile la plaque commémorative du Golf Drouot en présence notamment de Michel Jonasz et Alain Chamfort, le 24 février 2014

© IP3 PRESS/MAXPPP
 
Une formidable aventure née sous l’impulsion d’Henri Leproux qui transforme l’ancien salon de thé et son mini golf en une scène rock unique en France ou pendant plus de vingt ans, près de 6000 groupes, déjà célèbres ou inconnus, vont se produire. Et notamment lors des tremplins du vendredi soir, une sorte de radio-crochet ouvert à tous ou chaque artiste ou groupe avait 1/2h pour convaincre le public. Le gagnant pouvait revenir la semaine suivante et décrocher une séance d’enregistrement en studio. Le succès fut immense.
Eddy Mitchell et les Chaussettes Noires au Golf Drouot pour "Age tendre et tête de bois"
 
De 1965 au début des années 70, plusieurs groupes anglais comme les Who, les Rolling Stones ou Bowie sont montés sur cette scène.
 
Aujourd’hui un fast-food a remplacé le Golf Drouot fermé en 1981 pour des problèmes de licence. Seule cette plaque nous rappelle que les plus grands sont passés par là.