Festival Rock en Seine

du 24 au 26 août 2018

Diaporama 17 photos

Rock en Seine : de PNL à Die Antwoord, les temps forts de vendredi en images

Mis à jour le 27/08/2018 à 20H56, publié le 25/08/2018 à 20H34

Retour sur les moments forts de la première journée de Rock en Seine 2018 avec les photos de PNL, Carpenter Brut, Parcels, Die Antwoord, The Liminanas, Sophie, Steflfon Don, Mike Shinoda, Dirty Projetors, Yelle, Nick Murphy, MNNQNS, Yellow Days et Attaque 77.

  • Mike Shinoda de Linkin' Park
    01 /17
    Mike Shinoda de Linkin' Park
    Un an après le suicide de Chester Bennington, son complice au sein de Linkin Park, Mike Shinoda a alterné titres énergiques et moments d'introspection devant un parterre de fans très émus.
    © Bernard Barbereau / FTV
  • Die Antwoord
    02 /17
    Die Antwoord
    Die Antwoord et son impressionnant dispositif scénique, a été l'une des sensations de la première journée de Rock en Seine. Beaucoup de festivaliers étaient venus spécialement pour assister à leur show à grand spectacle.
    © Bernard Barbereau FTV
  • Ninja de Die Antwoord
    03 /17
    Ninja de Die Antwoord
    © Bernard Barbereau / FTV
  • Yolandi Die Antwoord
    04 /17
    Yolandi Die Antwoord
    Yolandi Vi$$er, la chanteuse de Die Antwoord, toujours aussi énergique et dingo sur la Grande scène. 
    © Lisa Macineiras
  • Dirty Projectors
    05 /17
    Dirty Projectors
    David Longstreth, le leader charismatique de Dirty Projectors sur la scène de la Cascade.
    © Bernard Barbereau / FTV
  • MNNQNS
    06 /17
    MNNQNS
    MNNQNS ont réveillé le public de Rock en Seine avec une bonne attitude destroy et les sons qui vont avec ! (Voir notre interview de MNNQNS en vidéo ainsi qu'un slam d'anthologie capturé durant le concert à Rock en Seine)  
    © Medhi Weber
  • Nick Murphy
    07 /17
    Nick Murphy
    Derrière le nom de Nick Murphy se cache l'artiste electro-soul Chet Faker. Il a choisi son véritable nom pour amorcer un nouveau virage dans sa façon de faire de la musique.
    © Bernard Barbereau / FTV
  • Yellow Days
    08 /17
    Yellow Days
    Yellow Days fait un petit peu trop penser à King Krule mais il est difficile de ne pas être sensible a sa voix chaude pleine de promesses.
    © Olivier Flandin / FTV
  • Liminanas
    09 /17
    Liminanas
    Emmanuelle Seigner a fait une apparition surprise lors du concert de Liminanas à Rock en Seine pour chanter "Shadow People". (Voir notre interview de Marie et Lionel de Liminanas dans les coulisses de Rock en Seine)
    © Olivier Flandin FTV
  • Stefflon Don
    10 /17
    Stefflon Don
    Steflon Don a multiplié danses torrides et sourires complices face au public très jeune de la scène de l'Industrie.
    © Olivier Flandin / FTV
  • Carpenter Brut
    11 /17
    Carpenter Brut
    Carpenter Brut et ses deux musiciens, issus de la scène metal, préfèrent rester dans l'ombre et donner la primeur à leur clips délirants. (Lire notre interview de Carpenter Brut à Rock en Seine)
    © Olivier Flandin
  • PNL
    12 /17
    PNL
    PNL, le premier groupe de rap programmé en tête d'affiche de Rock en Seine, a donné vendredi le concert le plus cool de la journée, terminé sur "les gros bisoux" du groupe à la foule de fans venus les applaudir et reprendre leurs paroles en choeur. (Lire notre compte-rendu du concert "PNL ignore les critiques avec superbe à Rock en Seine")
    © Culturebox
  • Ademo de PNL
    13 /17
    Ademo de PNL
    © Laure Narlian / Culturebox
  • Sophie
    14 /17
    Sophie
    La mystérieuse artiste transgenre Sophie est restée dans l'ombre tout le long de son set, vendredi à Rock en Seine.
    © Bernard Barbereau / FTV
  • Parcels
    15 /17
    Parcels
  • Parcels Rock en Seine
    16 /17
    Parcels Rock en Seine
    Après leur série de singles "tubesques" en 2017, dont une collaboration avec Daft Punk, ils sortiront leur premier album en octobre. Vendredi 24, les jeunes australiens de Parcels, berlinois d'adoption, ont gratifié de leur pop funky et colorée la scène de la cascade.
    © Lisa Macineiras
  • Yelle
    17 /17
    Yelle
    Yelle a embrasé la scène du Bosquet avec son electro pop acidulée le temps d'une fin de soirée très dansante.
    © Olivier Flandin FTV