Festival Expression Rock : du rock oui, mais engagé !

Par @Culturebox
Publié le 14/04/2018 à 16H18
Les membres de Né sous X, un des 9 groupes sélectionnés pour cette 3e édition du festival Expression rock.

Les membres de Né sous X, un des 9 groupes sélectionnés pour cette 3e édition du festival Expression rock.

© France 3 Culturebox

Créé après les attentats de Charlie hebdo en 2015, le festival Expression Rock se tient jusqu’au samedi 14 avril à Roye dans la Somme. Pour cette 3e édition, neuf groupes qui n’ont pas leur langue dans leur poche montent sur scène pour défendre la liberté d’expression.

Le festival Expression Rock est né en 2016, un an après les attentats de Charlie Hebdo. A cette époque là, Éric Coquillat était responsable des événements à Roye, une commune picarde de 6000 habitants. Comme tout le monde, il a été choqué. "On était tous meurtris, déçus de voir qu’au pays des Lumières, ce genre d’attentat puisse arriver "explique-t-il. "On a pris conscience que la liberté d’expression et la démocratie étaient toujours aussi fragiles". 

Des groupes "engagés humainement"

Il décide alors de lancer un festival associant rock et liberté d’expression. Trois ans plus tard, la mécanique commence à être bien rôdée. Ici, ce sont les bénévoles qui font la sélection finale à partir des candidatures reçues. "Certains nous séduisent grâce aux textes. Musicalement, c'est déjà très bon mais les textes sont aussi très engagés, pas politiquement mais humainement", souligne Olivier Lejeune, qui est photographe et bénévole pour l'organisation du festival.
 
Reportage : France 3 Picardie - M. Roussel / J. Croci / P. Pappini

https://videos.francetv.fr/video/NI_1220045@Culture

Défendre la liberté d'expression, "une urgence"

Vérane, L’InhHumaine, Pierrot Margerin, Sheriff, Do the dirt, The Smokin’ bones, Père et Fils, Lazy (qui reprend les chansons engagées de Noir Désir) et Né sous X : ce sont les 9 groupes retenus cette année. Que pensent-ils de la liberté d'expression aujourd'hui en France ? Réponse d'Eric Vasse, le chanteur du groupe nordiste Nés sous X : "On a l'impression qu'on ne peut plus dire vraiment ce qu'on pense sans risquer une escalade de violence. Défendre la liberté d'expression, aujourd'hui en terme d'urgence, c'est là."

Ilustration de cette volonté de dire les choses comme on les pense, en oubliant le politiquement correct, la chanson "Toi président", écrite pendant la dernière campagne présidentielle et dont voici quelques paroles :

Toi Président
T’as pas fait mieux que le précédent
      Pourriture, au suivant...
      La prochaine fois certains le diront moins gentiment"...

Festival Expression Rock affiche © DR


Le programme de ce 14 avril :  à partir de 19 heures au Rex à Roye, Père et fils, Sheriff, Vérane, L’InHumaine et Pierrot Margerin (pour l’interscène).