Download, le festival rock et metal, met le paquet ce week-end à Brétigny

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/06/2018 à 15H46, publié le 15/06/2018 à 19H22
Guns N'Roses est en tête d'affiche du Download festival 2018. Ils sont programmés lundi 18 juin en clôture pour un set de 3 heures.

Guns N'Roses est en tête d'affiche du Download festival 2018. Ils sont programmés lundi 18 juin en clôture pour un set de 3 heures.

© Esteban Garay/(EPA) EFE/Newscom/MaxPPP

Avec Guns N'Roses, les Foo Fighters, Ozzy Osbourne, Marilyn Manson, Ghost, The Hives et Mass Hystéria, le Dowload sort l'artillerie lourde pour sa troisième édition. Le festival, qui se déroule de vendredi à lundi près de Paris, espère attirer 130.000 fans de métal et de rock sur quatre jours...et à une semaine du Hellfest, le festival nantais que Live Nation est venu concurrencer depuis 3 ans.

Le cachet "énorme" des Guns est une prise de risque

Comme en 2017, le festival Dowload a lieu sur une ancienne base aérienne de l'armée située à 35 km au sud de Paris, à Brétigny-sur-Orge. En tête de gondole, les Guns N'Roses du chanteur Axl Rose et du guitariste Slash, programmés en clôture pour trois heures de show. 

"Leur cachet est énorme. Il y avait une prise de risque, d'autant qu'ils vont jouer lundi soir. Les gens ne sont pas habitués à ce qu'un festival dépasse le dimanche. Mais on a finalement vendu autant de pass trois jours que de quatre jours", assure Angelo Gopee, le patron de Live Nation France, alors qu'il reste encore des billets à la journée et multi-journées en vente.

Du hard-rock au rock sous toutes ses formes, il y en aura pour tous les goûts avec le pionnier Ozzy Osbourne vendredi, avant que Marylin Manson ne déverse son rock industriel samedi et que les Foo Fighters ne déroulent leur post-grunge dimanche. 

Ghost, Mass Hysteria, Jonathan Davis (leader de Korn), The Hives constitueront d'autres déclinaisons attractives des grosses guitares.

Les Foo Fighters et Guns N'Roses ont joué ensemble "It's so Easy" jeudi 14 juin à Florence (Firenze Rocks Festival)

Quand il y a de la place pour un, il y a de la place pour deux

"Quand on a créé le Download (déclinaison française de l'édition britannique), on nous avait dit qu'il ne pouvait pas y avoir de place pour deux festivals métal en France. Mais, il n'y a pas que 100.000 fans de hard-rock chez nous!", s'étrangle Angelo Gopee pour qui élargir le plateau au rock s'imposait "parce que cette musique est en péril".

"Ce qu'on entend partout aujourd'hui ce sont des musiques urbaines, la dance (EDM), la pop", constate-t-il. "Dans les festivals, on met de moins en moins de têtes d'affiche rock. Alors on devrait faire quoi? Un festival qui ressemble aux autres? Hors de question."

Un camping gratuit pour "faire la fête toute la nuit"

A Brétigny sur Orge, le géant de l'entertainment américain Live Nation a trouvé un endroit propice pour "créer un lieu de vie, pas trop formaté festival", explique Angelo Gopee.
 
"Après la première édition à Longchamp, on a compris que ce n'était pas le bon lieu. On voulait proposer trois, quatre jours de partage, mais à l'hippodrome on ne pouvait pas installer de camping à cause des mesures de sécurité. A Brétigny, on en propose un gratuit où (les festivaliers) peuvent faire la fête toute la nuit", dit-il.

Dans ce camping, des groupes joueront sur une petite scène, des films seront diffusés dans un cinéma, des jeux vidéos seront à disposition et des DJ maintiendront éveillés ceux qui ne veulent pas dormir.

Voici le menu sur les deux principales scènes (il y en a quatre au total, plus la scène camping)

Vendredi 15 juin
Scène 1 : Ozzy Osbourne, Opeth, Powerwolf, Billy Talent
Scène 2 : Ghost, Alestorm, Eluveitie, Wakan Tanka
Samedi 16 juin
Scène 1 : Marilyn Manson, Avatar, Hollywood Undead, Turbonegro, Crossfaith
Scène 2 : The Offspring, NOFX, Betraying the Martyrs, Alcest, Wild Mighty Freaks
Dimanche 17 juin
Scène 1 : Foo Fighters, The Hives, Frank Carter & The Rattlesnakes, Wolf Alice, The Noface
Scène 2 : Mass Hysteria, Dead Cross, Royal Republic, The Struts, Teacup Monster
Lundi 18 juin
Scène 1 : Guns N' Roses, Volbeat, Jonathan Davis, Baroness