Depeche mode triomphe au Stade de France

Par @Culturebox
Publié le 16/06/2013 à 11H24
Depeche Mode : Martin Gore et Dave Gahan, au Stade de France  le 15 juin 2013

Depeche Mode : Martin Gore et Dave Gahan, au Stade de France  le 15 juin 2013

© SADAKA EDMOND/SIPA

Icône de la "new-wave" depuis près de 35 ans le groupe britannique Depeche Mode a enthousiasmé ses fans réunis samedi soir dans un Stade de France comble, alternant tubes et nouveautés lors d'une prestation bourrée d'énergie.

La gigantesque scène installée sous la coupole elliptique au nord de Paris de Paris a accueilli le charismatique chanteur Dave Gahan qui a attaqué avec deux titres issus de leur dernier album, dansant avec son pied de micro, quand il ne le brandissait pas à bout de bras comme une haltère.
Le stade se lève aux premiers accords de "Black Celebration", Daave Gahan et son complice guitariste Martin Gore ont tombé la veste et quand ils entonnent "Policy of Truth", les tribunes se mettent debout.
Depeche Mode : "Should Be Higher" (live 11/03/2013)
Les tubes les plus fameux du groupe sont revisités avec des accents plus rock, donnant une chaleur inédite à une new-wave souvent refroidie par l'utilisation de l'écho et de la réverbération.

https://videos.francetv.fr/video/NI_145789@Culture

Le public chavire quand, la nuit tombée, arrive une interprétation acoustique de "Judas" (1993) finissant dans un murmure. Seul à la guitare Marin Gore enchaîne avec "Only when I loose Myself" qui enflamme le stade quand son acolyte de toujours Andy Fletcher lui emboîte le pas aux claviers des synthétiseurs.
Suivront "Sooth my Soul" en version tonique et "A pain I am used to" en version remix. Après un "Personnal Jesus" plus enflammé que jamais, les énergiques quinquagénaires seront rappelés pour cinq titres de plus, finissant en apothéose sur "Never let me down again" et "Just can't get enough", le premier tube de leur premier album studio. C'était en 1981.
Depeche Mode : "Just can't get enough" (Live Milan 2009)
Avant l"arrivée sur scène de Depeche Mode, le stade avait été chauffé par Douglas Mac Carthy, rocker à voix, originaire lui aussi du Sussex à l'extrême sud de l'Angleterre.
Depeche Mode, aux cent millions d'albums vendus, reviendra en France en juillet aux Arènes de Nîmes. Le groupe, formé en 1979 effectue une vaste tournée mondiale avec 34 dates dans 25 pays.
Lancée le 7 mai à Tel Aviv, la tournée a été précédée par la sortie de leur 13ème album studio, "Delta Machine".