Décès de Phil Everly, des Everly Brothers

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/01/2014 à 16H36, publié le 04/01/2014 à 10H43
Les Everly Brothers, Phil (à gauche) et Don, en 1964

Les Everly Brothers, Phil (à gauche) et Don, en 1964

© AP / SIPA

Phil Everly, qui formait avec son frère Don un des duos de rock et de country américains les plus célèbres des années 1950, est décédé vendredi à Burbank en Californie (ouest) à l'âge de 74 ans, a annoncé l'épouse du cadet des Everly Brothers au Los Angeles Times.

Phil Everly est mort des suites d'une maladie pulmonaire chronique, a précisé sa femme Patty Everly.
 
Le duo de chanteurs et guitaristes a enregistré son premier disque en 1957. Parmi les nombreux tubes des Everly Brothers, figurent notamment "Wake Up Little Susie, "All I Have to Do is Dream" et "Bye Bye Love."
"Made To Love" des Everly Brothers
Le duo le plus important de l’histoire du rock, pour Rolling Stone 
Les deux frères, qui ont influencé la musique des Beatles, de Simon et Garfunkel et des Beach Boys, étaient réputés pour l'harmonie de leurs chansons.

"Bye Bye Love" est repris en 1970 par Simon and Garfunkel sur leur album "Bridge over Troubled Water". A Rolling Stone, Art Garfunkel explique que les harmonies des deux frères Everly  lui ont enseigné que "chaque syllabe pouvait briller".

"C'étaient deux garçons du Kentucky avec de belles harmonies parfaites et une formidable diction, dit-il. Toutes ces voyelles, toutes ces consonnes, ces 's' et ces 't' me tuaient."
"Wake Up Little Susie", The Everly Brothers
Norah Jones vient de sortir "Foreverly", un hommage au duo
Leur influence se poursuit aujourd'hui, souligne Rolling Stone, rappellant que Billie Joe Armstrong et Norah Jones ont fait récemment un album en hommage aux Everly Brothers ("Foreverly"). Le magazine américain qualifie le duo de "plus important de l'histoire du rock".
 
Le Hall of Fame du Rock and Roll dans lequel les Everly Brothers firent leur entrée en 1986 avait décrit ce caractère harmonieux comme "l'un des  trésors musicaux des années cinquante ayant exercé une influence majeure sur la  musique des années soixante".
The Everly Brothers, "Bye Bye Love"
Les frères ont été repris par Claude François 
Phil et son jeune frère étaient les enfants de deux vedettes de la musique country du Middlewest, Ike et Margaret Everly, rappelle Rolling Stone. Ils ont grandi en participant aux concerts radiophonique de leurs parents avant de débuter leur carrière à Nashville, la Mecque de la musique country, dans le Tennessee.
 
"Made To Love, une de leur chansons, sera reprise en 1962 par le chanteur français Claude François, qui en fera "Belles,  Belles, Belles !"
"All I Have to Do Is Dream", The Everly Brothers
Chantant en douce harmonie en public, les deux frères ont progressivement sombré dans la drogue et l'abus d'alcool, s'affrontant de plus en plus souvent hors scène.

Ils se sont séparés en plein concert, en 1973, raconte Rolling Stone. Les frères ont poursuivi des carrières solo, avec moins de succès, se réunissant occasionnellement quand même. "Phil Everly  a jeté sa guitare à terre et s'est précipité hors de la scène en pleine interprétation de 'Cathy's Clown', laissant Don annoncer à un public abasourdi que le groupe était mort", ajoute le magazine.

Le duo s'était reformé la dernière fois il y a dix ans, pour chanter avec Simon et Garfunkel.

"Ils ne s'étaient pas vus depuis à peu près trois ans", a raconté Paul Simon à Rolling Stone. "Ils ont déballé leurs guitares, ces célèbres guitares noires, ils ont ouvert la bouche et commencé à  chanter. Et après toutes ces années, le son était toujours celui dont j'étais tombé amoureux enfant. Il était toujours parfait."