Décès de Kim Larsen, star du rock danois, à 72 ans

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/09/2018 à 18H42, publié le 30/09/2018 à 18H38
Kim Larsen, chanteur danois, en 2016.

Kim Larsen, chanteur danois, en 2016.

© Hell Gate Media/Shutter/SIPA

Le chanteur Kim Larsen est mort dimanche à l'âge de 72 ans, a annoncé son producteur. Ancien membre du groupe Gasolin' dans les années 1970, il était devenu un monument du rock danois, véritable gloire nationale dans son pays.

"Kim Larsen s'est éteint ce matin des suites d'une longue maladie", entouré de sa femme et de ses six enfants, a annoncé Jørn Jeppesen sur le site du chanteur. Kim Larsen était soigné depuis le début de l'année pour un cancer de la prostate.

De Gasolin' à une carrière solo

Kim Larsen s'est fait connaître au sein du groupe danois Gasolin' qui connut un énorme succès dans les années 1970 en Scandinavie avec ses titres aux influences rock revendiquées, entre Jimi Hendrix, Bob Dylan et les Beatles. L'une des plus célèbres : "This is my life".
Après la séparation du groupe en 1978, il se lance dans une carrière solo prolifique, vendant trois millions de disques au Danemark, dont "Midt om natten" en 1983 qui reste à ce jour l'album le plus vendu dans le pays. En juin 1982, il avait fait la première partie des Rolling Stones au stade Ullevi de Göteborg (Suède).

Contestataire, mais aimé du plus grand monde

Le Premier ministre Lars Løkke Rasmussen a rendu hommage à ce "gamin des rues" né en 1945 à Copenhague, qui "s'opposait à tout mais était dans tous les coeurs". Antimonarchiste, il avait tout de même accepté de chanter pour le 70ème anniversaire de la reine Margrethe II en 2010, a rappelé Lars Rasmussen dans un communiqué.