Bertrand Cantat annonce à Bruxelles qu'il met fin à sa tournée : remontera-t-il sur scène ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/06/2018 à 18H39, publié le 11/06/2018 à 14H30
Bertrand Cantat à l'Aéronef à Lille le 9 juin 2018

Bertrand Cantat à l'Aéronef à Lille le 9 juin 2018

© Pierre Le Masson / PhotoPQR / La Voix du Nord / MaxPPP

Bertrand Cantat a annoncé dimanche soir sur scène à Bruxelles qu'il arrêtait sa tournée, voire ses concerts tout court, rapporte le quotidien belge La Dernière heure. L'ex-chanteur de Noir Désir avait déjà annulé ses participations aux festivals de l'été et avait eu deux dates annulées à l'Olympia, après les protestations que sa présence sur scène a suscitées.

Bertrand Cantat, ovationné par le public bruxellois, a déclaré : "Merci, ça fait plaisir. Surtout pour la dernière date de la tournée et la dernière date tout court", rapporte La Dernière heure.
 
Pascal Humbert, le bassiste de Bertrand Cantat, a confirmé l'information au quotidien belge : "C'est notre dernière, probablement la toute dernière. Et nous sommes très heureux que ce soit à Bruxelles."

Sur Facebook en fin d'après-midi, Bertrand Cantat a lui aussi confirmé qu'il mettait fin prématurément à cette tournée. "La tournée Amorfati de Bertrand Cantat s’est terminée hier soir à Bruxelles à l’Ancienne Belgique (...) Nous vous invitons à vous rapprocher de vos points de vente habituels pour le remboursement des billets pour Pau (20/12) et Bordeaux (21/12).", est-il précisé.
 
Quinze ans après la mort sous ses coups de Marie Trintignant à Vilnius, le chanteur, qui avait rempli les salles en 2014 avec son groupe Détroit, a vu la pression s'intensifier autour de sa tournée, la première sous son seul nom.

Sur fond de polémique

Les premiers concerts ont déchaîné les passions, avec manifestations devant les salles et invectives. A Grenoble mi-mars, il avait été accueilli aux cris d'"assassin !". S'en était suivi un échange tendu avec des manifestants. Face à cette mobilisation, Bertrand Cantat a renoncé aux festivals d'été et l'Olympia a annulé deux concerts prévus les 29 et 30 mai.
 
Il avait tout de même continué sa tournée, notamment à Nantes les 4 et 5 juin, au Zénith de Paris le 6 juin et à l'Aéronef à Lille le 9 juin. Deux concerts étaient encore prévus à Pau puis à Bordeaux les 20 et 21 décembre.
 
Libéré en 2007 après avoir purgé plus de la moitié de sa peine de huit ans, le chanteur bordelais a progressivement repris son activité artistique à partir de 2010. Malgré le succès de la tournée avec Détroit il y a quatre ans, la sortie de son album solo, fin 2017, s'est faite sur fond de polémique, à la suite d'une couverture des Inrocks parue en pleine tempête Weinstein.
 
Une "une" dont Cantat s'est excusé sur Facebook. Dans ce message, il évoquait aussi son "droit à exercer (son) métier", tout en "renouvelant" sa "compassion" à la famille et aux proches de Marie" Trintignant.