Arcade Fire rend hommage à Prince à Minneapolis

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Publié le 10/03/2014 à 13H22
Arcade Fire reprend "Controversy" de Prince sur la scène du Target Center de Minneapolis le 8 mars 2014. 

Arcade Fire reprend "Controversy" de Prince sur la scène du Target Center de Minneapolis le 8 mars 2014. 

© TrevGreg Youtube / Saisie écran

La tournée "Reflektor" d'Arcade Fire faisait halte samedi à Minneapolis pour la seconde date de sa tournée américaine. Le groupe montréalais en a profité pour faire un clin d’œil à Prince, natif de cette ville sur laquelle il règne musicalement depuis des décennies, avec une reprise de "Controversy" (à écouter ci-dessous).

Le concert était capté live pour la radio publique du Minnesota, 89.3 The Current. Le compte de fans "Arcade Fire Tube" a mis la reprise de Prince sur Soundcloud (ci-dessous).


Win Butler coiffé d'un cube digital
Comme on peut le voir sur les photos ci-dessus et ci-dessous, Win Butler était coiffé pour l’occasion d’un étrange couvre-chef (c’est décidément la mode !), en réalité un « masque digital », sorte d’écran-cube à quatre faces sur lequel était diffusée la tête de Prince. 

Et – surprise ! – à un moment donné c’est la tête de Michele Bachmann, figure du Tea Party et pilier de l’ultra-droite chrétienne américaine dans le Minnesota, qui clignotait sur l’écran, nous apprend une photo sur le compte twitter de ces mêmes fans… Un clin d'oeil grinçant encore plus politique que les paroles de "Controversy".
 

Win Butler de Arcade Fire coiffé d'un cube digital le 8 mars 2014 à Minneapolis

Win Butler de Arcade Fire coiffé d'un cube digital le 8 mars 2014 à Minneapolis

© trevgreg / Youtube / Saisie écran


"Suis-je noir ou blanc ?"
Les paroles de "Controversy", chanson de Prince datée 1981, disent notamment :

Am I black or white? Am I straight or gay? (Suis-je noir ou blanc ? Hétéro ou Gay ?)
Do I believe in God ? do I believe in me? (Crois-je en Dieu ? Crois-je en moi-même ?)
Controversy, Controversy
 
People call me rude, I wish we were all nude (Les gens me disent grossier/J’aimerais qu’ils soient tous nus)
I wish there was no black and white, I wish there were no rules (Je voudrais qu’il n’y ait ni noir ni blanc, je voudrais qu’il n’y ait pas de règles).

Des clins d'oeil à Lady Gaga et Guns N'Roses
Selon le site Stereogum, Arcade Fire a également glissé des éclats d’autres morceaux dans sa set list et notamment des extraits de I Gotta feeling des Black Eyed Peas et Do What You Want de Lady Gaga dans Rococo, tandis que Normal Person comportait des clin d’oeils à Sweet Child O’ mine des Guns N’Roses et de I Don’t Want to Miss a Thing d’Aerosmith.