Arcade Fire lance masqué son nouvel album

Par @Culturebox
Publié le 11/09/2013 à 11H51
Le groupe canadien indépendant Arcade Fire

Le groupe canadien indépendant Arcade Fire

© Brian Rasic / Rex Featu/REX/SIPA

Le groupe de rock indépendant Arcade Fire faisait à nouveau vibrer Montréal mardi après avoir commencé à dévoiler son nouvel album avec une série de trois petits concerts "surprise" dans une boîte de nuit latino. Les sept membres du groupe sont eux-mêmes arrivés au concert avec de gros masques en papier mâché.

La formation avait annoncé lundi matin sur le web un concert à la Salsathèque, club de salsa du centre de Montréal, soulignant qu'une tenue de soirée ou un déguisement étaient requis.
Arcade Fire : "Reflektor"
Très rapidement après l'annonce sur internet, des centaines de fans, vêtus comme pour le carnaval, s'étaient pressés aux portes de la salle qui ne pouvait accueillir toutefois que 100 personnes. Les plus chanceux ont néanmoins pu repartir avec des places pour mardi ou mercredi soir.
Ceux qui ont pu assister au concert de lundi n'ont pas tari d'éloges, indiquant que le groupe avait joué quatre chansons de l'album "Reflektor", attendu dans les bacs à partir du 29 octobre.
"Les nouvelles pièces d'Arcade Fire sont dansantes, tantôt d'inspiration new-wave, disco, tribale et grassroots, avec des références à la mort, l'amour et aux passages décisifs de la vie", a décrit le quotidien La Presse, rare média à avoir eu accès à cette première.
Parallèlement à ces concerts, le groupe québécois a mis en ligne deux nouveaux clips de son single "Reflektor" très remarqués, dont un est "interactif", conçu uniquement pour le web, et a été tourné en Haïti.
Produit par le New-Yorkais James Murphy, du groupe LCD Soundsystem, "Reflekor" est le quatrième album en dix ans d'Arcade Fire, qui s'est même offert la voix de David Bowie pour l'une des chansons.