En 2005, Nosfell crée la surprise en dessinant les frontières d'un nouveau territoire musical doté de sa propre langue.

Ce pays, c'est le Klokochazia, son idiome, le klokobetz. Quand il sort son premier album il y a dix ans, Nosfell (Labyala Fela Da Jawid Fel de son vrai nom) vient bousculer le paysage musical français avec ses personnages fantasmagoriques, sa voix unique et ses boucles sonores entêtantes.

Nosfell interprète "The hazards of wishing wells" au Trianon

10 ans de Nosfell au Trianon

Nosfell interprète "Rubicon" au Trianon

Nosfell interprète "
Sladinji the grinning tree" au Trianon

Adolescent, le timide Nosfell se réfugie dans un pays imaginaire (le Klokochazia donc) et, à l'image du groupe Magma avec le kobaïen, crée sa propre langue pour faire vivre les habitants de cette nouvelle contrée. Alternant textes en anglais et klokobetz, Nosfell puise son inspiration dans les musiques du Maghreb (dont est originaire une partie de sa famille), mais aussi dans les chants grégoriens, indiens ou encore dans la folk américaine.

En 2001, il rencontre le violoncelliste Pierre Le Bourgeois, point de départ d'une longue complicité artistique. Trois ans plus tard, le tandem marque les esprits aux Transmusicales de Rennes et au Printemps de Bourges, avant de sortir son premier essai. Un succès qui amène Nosfell à signer chez V2 Music, label qui produira en 2006 son deuxième disque, "Kälin Bla Lemsnit Dünfel Labyanit".

En 2005, Nosfell était l'invité de Philippe Lefait dans Des Mots de Minuit, où il venait présenter son premier album. En 2015, l'émission devenue numérique revient avec l'artiste sur ses 10 ans de carrière.

https://videos.francetv.fr/video/NI_155743@Culture

Nosfell partage son univers singulier en 2007 et 2008 avec les lauréats du Conservatoire de Paris. Ensemble, ils montent le spectacle "Le Lac aux Vélies". L'artiste touche-à-tout met ensuite un pied dans le monde de la danse an signant les partitions d'Octopus, création chorégraphiée par Philippe Decouflé, retrouvant pour l'occasion son acolyte Pierre Le Bourgeois. 

Après avoir collaboré avec des artistes d'horizons variés (Daniel Darc ou Brody Dalle la chanteuse des Spinerette et Josh Homme de Queens of the Stone Age sur le titre "Bargain Healers") sur son troisième album, l'éponyme "Nosfell", l'artiste se met à l'écriture d'"Amour Massif", dans lequel il chante pour la première fois des textes en français. Parmi les auteurs de certaines chansons, on retrouve Dominique A et Dick Annegarn.

En 2014, Nosfell présentait son titre "Dans ces chambres fantômes" sur le plateau de l'émission Ce Soir ou jamais.

10 ans de Nosfell au Trianon

Distribution

  • Date 04 mars 2015
  • Durée 1h 30min
  • Production Sourdoreille