Beyoncé, reine du teasing et nouvelle égérie H&M

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/03/2013 à 15H43
La chanteuse Beyoncé dans la campagne été 2013 de H&M.

La chanteuse Beyoncé dans la campagne été 2013 de H&M.

© H & M

Quelques jours après avoir lancé sur internet un teasing de son prochain album qui a fait couler beaucoup d'encre (à écouter ci-dessous), Beyoncé réapparaît sur un autre front, celui de la mode. Le géant suédois du prêt à porter H&M a annoncé jeudi que Miss Carter serait l'égérie de la marque pour la campagne de l'été prochain. Sur fond de plage paradisiaque, elle y apparaît plus belle que jamais.

La campagne, shootée aux Bahamas, la montre en maillot de bains, shorts et autres robes légères. Les photos seront accompagnées d'une pub vidéo avec une chanson inédite de Beyoncé. "Standing on the Sun", un titre de circonstance, sera dévoilé début mai. 

Deux extraits de chansons en mode teasing
En attendant, il y a du grain à moudre. Le week-end dernier, Beyoncé a posté sur son site deux extraits de nouvelles chansons : "Bown Down" et "I Been On". La première est produite par Hit Boy, à qui l'on doit notamment les hits "Niggas in Paris" de Jay-Z & Kanye West et "Backseat Freestyle" de Kendrick Lamar, et la seconde est signée Timbaland, aux manettes notamment du dernier Justin Timberlake.

Ces deux titres qui tranchent radicalement avec la pop rutilante, parfois torride mais toujours bien élevée, à laquelle elle nous a habitués, sont censés annoncer l'album à venir de la belle, son cinquième en solo, promis pour le mois d'avril.

Des paroles crues, inusitées dans sa bouche
Plus que la musique de "Bown Down",  très synthétique, ce sont les paroles qui ont provoqué une onde de choc chez les Anglo-saxons. Beyoncé, petite fiancée de l'Amérique qui a chanté à l'investiture d'Obama en janvier, et quelques jours plus tard avec son ancien groupe Destiny's Child à la mi-temps du Super Bowl, ose la provocation. 

"I know when you were little girls / You dreamed of being in my world / Don't forget it, don't forget it / Respect that, Bow Down, bitches". (Je sais que quand vous étiez petites filles vous rêviez d'être dans mon univers / Ne l’oubliez pas, ne l'oubliez pas/ Respectez ça, inclinez-vous salopes!"), chante-t-elle.

"I took some time out to live my life/But don't think I'm just his little wife/Don't get it twisted...this my shit / Bow Down bitches" (J'ai pris quelques congés pour vivre ma vie/ Mais ne pense pas que je suis juste sa petite femme/Ne te méprends pas... c'est mon truc / Prosternez-vous salopes".

Bref, du lourd, qui rappelle davantage le style trash de Azealia Banks que celui de Beyoncé,  star majeure,  jeune mère et épouse modèle. Qui, comble du culot, accompagne ce player Soundcloud d'une image d'elle gamine en robe de bal ! (ci-dessous)

Alors quelle mouche l'a piquée ? A y regarder de plus près, la chanteuse a toujours cherché à se réinventer. Qu'elle tente aujourd'hui de bousculer les conventions et son image n'a rien de si surprenant. D'autant qu'elle ne s'est pas encore expliquée sur cette chanson. Et qu'il n'est pas impossible qu'elle se soit tout simplement offert une petite blague pour le seul plaisir du buzz...

Beyoncé, "Bow Down"

Beyoncé, "Bow Down"

© Beyonce

Beyoncé est en concert à Bercy (Paris) les 24 et 25 avril puis à Montpellier le 20 mai dans le cadre de sa tournée mondiale "The Mrs Carter Show" qui débute le 15 avril à Belgrade.

 

Le teasing de sa tournée mondiale 2013 de Beyoncé